05 juillet 2007

Nos amis les AGM #3 : Michael Andrews

Paru il y a juste quelques semaines, le premier album de Michael Andrews n’a pas fait grand bruit. Et pour cause : difficile, avec une voix aussi douce, de se faire entendre par-dessus les vociférations des poissonniers. Pourtant, à y jeter une oreille un peu plus attentive, son timbre rappelle beaucoup celui d’un autre grand sensible : pas moins que Robert Wyatt. Un Wyatt plus porté sur le format chanson et les instruments à cordes que l’original, mais qui partagerait le même goût pour les ambiances cotonneuses. Sans parler des... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 20:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

04 juillet 2007

Diogènisation

Il y a quelques semaines, j'ai l'occasion de discuter avec Dominique A. à la sortie d'un concert, et il me vante les mérités d'un groupe américain que lui ont fait découvrir ses camarades de tournée. Je me promets de le noter quelque part et évidemment le lendemain je l'ai oublié. Heureusement, en me promenant sur le site qui lui est consacré, je tombe sur un billet qu'il a récemment posté et sur lequel il fait également mention des américains en question : Beauty Pill. Je me rends sur leur page myspace et je découvre Ann The Word, un... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 20:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juin 2007

Poing levé

"Ce coma, c’est un peu comme si c’était mon meilleur ami qui y était, comme si chaque jour j’allais à l’hôpital pour essayer de le réveiller, en lui passant des vieux disques, en lui rappelant une vieille histoire, en cherchant une bonne raison de sortir du noir que je ne trouve pas. Sauf que ce n’est pas mon ami qui est dans ce coma, c’est moi. Je ne suis pas à l’hôpital mais bien chez moi. Je me repasse toujours les mêmes vieux disques, me rappelle la même vieille histoire". C'est une voix qui, depuis qu'elle est venue... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 11:23 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
25 juin 2007

Nos amis les AGM #2 : Peter & The Wolf

La dernière fois que j’ai entendu un disque aussi centré sur la voix que Lightness de Peter & The Wolf, je crois qu’il s’agissait du premier Kings of Convenience. Et même si la ressemblance ne dure que le temps d’un titre (Le merveilleux "The Highway", le plus long de l'ensemble avec ses… 3’48 !), les deux formations partagent le même sens de l’essentiel.  Mais les racines de Peter, ou plutôt celles de Red Hunter puisque c'est lui qui tire les ficelles de ce conte musical, remontent bien plus loin que Simon &... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 20:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 juin 2007

Tout de Go

Ma facilité à m'enflammer pour des poids légers n'a jamais été démentie, et ce n'est certainement pas l'album de The Go Find qui dérogera à la règle. Pourtant, dans l'absolu, Stars on the wall ne changera pas le cours de l'histoire : il s'agit juste d'un coupe-faim pour patienter avant la sortie des prochain Death Cab for Cutie et Notwist. Il avance au beau milieu d'un chemin balisé et ne devrait offrir qu'un plaisir limité. Comment expliquer alors qu'il se soit immiscé dans mon quotidien jusqu'à en devenir la bande son ? Et que je... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 21:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 juin 2007

A la découverte des AGM : le roi Leo.

En remontant la rue Guillaume Bertrand avec la poussette, je me disais que je pourrai consacrer une rubrique aux Artistes Généralement Méprisés, qu’on abrégera en AGM. Ben Vaughn aurait pu constituer un très bon point de départ si j’y avais pensé plus tôt. Mais il n’est pas trop tard pour m’y mettre, surtout que la concurrence se bouscule malheureusement au portillon. Sans que son sort soit forcément scellé : Ted Leo and The Pharmacists passe par exemple le 25 juin au Nouveau Casino, et il est encore temps de chanter les louanges de... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 19:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 juin 2007

Super souris

Je vous ai déjà dit que je crois aux signes ? Non. Alors je vous le dis : je crois aux signes. Une copine m’avait offert le dernier album de Modest Mouse et j’avais eu le malheur de le laisser traîner sur mon bureau. Ce qui devait arriver arriva : il disparu sans laisser de trace et je devais tirer deux enseignements de cette histoire : 1/quelqu’un d’autre connaît Modest Mouse dans l’entreprise qui m’emploie et 2/ je ne devais pas écouter ce disque. Je n’en prenais pas ombrage puisqu’il devait en être ainsi et je classais l’ affaire... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 20:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2007

Fabissimo

Blutch, qui a illustré son récit Le Pacha, dit de lui : « Ses histoires, ce n’est pas du cinéma en carafe, du roman-photo, de la littérature ou de la Playstation, c’est de la bande dessinée par excellence. Simple, aventureuse et vulnérable ». Reconnu par ses pairs, Fabio n’a pas pour le moment remporté de succès populaire. Son univers est exclusivement en noir et blanc, animalier et sans parole. L’absurde y côtoie la poésie. C’est un auteur en permanente recherche, autant graphique que narrative. Même s’ils demeurent toujours... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 22:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2007

Le second plus gros bûcheur du show-business

Vous n’avez pas l’idée de comment je me complique la vie parfois. Je reste planté une heure avec Mood Swings (‘90-’85 & More) de Ben Vaughn entre les pattes, tout ça parce que je l’ai déjà (je l’ai téléchargé sur un blog) mais en fait pas vraiment (je n’ai pas la pochette, le livret et le droit de la ramener vu que je ne l’ai pas payé). J’ai la possibilité de l’acheter d’occasion, ce qui est à la fois une aubaine (les CD de Ben Vaughn ne courent pas les bacs), une bonne affaire et un acte totalement inutile (puisque... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 23:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
28 mai 2007

Paddy les bons tuyaux

Du fond de sa maison de retraite, Paddy McAloon pense à moi. Il vient de recevoir le relevé de ses ventes pour l'année 2006 et il se dit que ça fait quand même un bail que je ne lui ai rien acheté (opinion à laquelle je ne souscris pas totalement : j'ai même acquis l'an dernier le double best-of américain de Prefab Sprout qui n'est pas fondamentalement utile) et que, si ça se trouve, pendant ce temps-là, je le trompe à un autre (opinion à laquelle je souscris par contre entièrement). Alors il réfléchit aux combines pour me rattraper.... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 23:34 - - Commentaires [4] - Permalien [#]