10 juin 2007

Fabissimo

_fabiopromoBlutch, qui a illustré son récit Le Pacha, dit de lui : « Ses histoires, ce n’est pas du cinéma en carafe, du roman-photo, de la littérature ou de la Playstation, c’est de la bande dessinée par excellence. Simple, aventureuse et vulnérable ». Reconnu par ses pairs, Fabio n’a pas pour le moment remporté de succès populaire. Son univers est exclusivement en noir et blanc, animalier et sans parole. L’absurde y côtoie la poésie. C’est un auteur en permanente recherche, autant graphique que narrative. Même s’ils demeurent toujours abordables, ses livres (édités par Le Seuil, Cornélius ou l’Association) sont souvent magnifiques (j’ai un faible pour Dans l’espace) et déroutants : s’adressent-ils à des adultes ? Des enfants ?

S’il est l’objet d’une exposition du 11 au 24 juin chez Agnès B, ce n’est pas à l’occasion de la sortie d’un nouvel ouvrage mais d’un disque, qui n’est pas son premier. Après un détour au sein de The Married Monk (il chante deux titres sur l’album R/OC/K/Y), Fabio a publié deux recueils très différents : des chansons pop interprétées en italien (Spazio) et des musiques de films célèbres réinterprétées par un orchestre de très jeunes musiciens sous sa direction, le Big Yum Yum (Clic Clac). Fenomeno, le nouveau, paraît comme les précédents chez Microbe et comporte la participation sur un titre d’un invité de prestige : Amadeo Pace de Blonde Redhead. Une édition de luxe comporte 16 cartes postales dessinées par cet artiste aussi complet qu’effacé. Même si, ce mois-ci, il cultive le don d'ubiquité : le musée d’art contemporain de Lyon accueille également une installation qu’il a imaginé dans le cadre de l’exposition Freak Show. 2007, anno Fabio ?

Agnès B, 17, rue Dieu, 75010 Paris. Métro : Jacques Bonsergent ou République. Musée d'art contemporain de Lyon, 81 quai Charles de Gaulle, 69006 Lyon.

Posté par philippe dumez à 22:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Fabissimo

Nouveau commentaire