03 octobre 2009

Ce qu'il n'avait Paddy.

En 2009, le plus grand groupe de pop romantique des années 80 n'a plus les moyens de ses ambitions : alors que, après être resté près de 15 ans au stade de maquette sur une étagère, Let's Change The World With Music sort enfin, il n'est même pas distribué en France. Il n'est pas non plus disponible sur Itunes alors qu'il est paru en Angleterre depuis le 7 septembre. Il faut attendre que les amazones traversent la Manche pour venir vous le livrer à domicile. C'est aussi désolant qu'inespéré, puisque l'album en question, au même titre que Knights In Armour, Chrysalis Cognosci ou Earth, The Story So Far, faisait jusqu'ici partie de la légende de Prefab Sprout. Parfois évoqué (comme dans Les Inrockuptibles en1997, à l'occasion de la sortie de Andromeda Heights), jamais confirmé, c'était un des ces serpents de mer auquel personne ne croyait plus. Et pourtant...

paddy2009_wide
Let's Change The World With Music sonne comme s'il avait été enregistré au début des années 90. Et pour cause, puisqu'il a été conçu en... 1992, dans la foulée de Jordan : The Comeback. "Et puis j'ai rencontré des gens de la maison de disques qui m'ont dit : "Vous écrivez toujours des bonnes chansons, il n'y a pas de problème là-dessus, mais vous finissez souvent avec des albums sur lesquels il y a beaucoup d'idées. Pourquoi ne pas simplifier, ne garder qu'une seule idée et l'étendre à tout un album ?" Les maisons de disques ne réclament jamais des choses insensées et encouragent rarement à se surpasser musicalement - elles veulent juste savoir où est le single. Dans ces conditions, j'ai préféré m'enfermer un peu plus longtemps, couper les ponts et travailler à un autre projet..." (propos recueillis par Christophe Conte en 1997). La bonne nouvelle, c'est que, sur Let's Change The World Mith Music, il y a au moins trois chansons qui s'inscrivent d'emblée au firmament de Prefab Sprout : "God Watch Over You", "Music Is A Princess" et "Sweet Gospel Music". Trois perles qui laissent à penser que, sur les étagères de Paddy, il y a encore bien des joyaux qui ne demandent qu'à être polis.

Le dernier album de Prefab Sprout date de 2001 : The Gunman and Other Stories. Vu que la moitié de ses membres se sont retirés du jeu aujourd'hui (aussi bien Wendy que Martin gagnent leur vie en tant qu'enseignant), il est plus que probable que les parutions s'espacent de plus en plus. Pourtant, aucun groupe n'a pris la place de Prefab Sprout en leur absence : ni les Pet Shop Boys, ni Neil Hannon. Même daté, ce son lyrico-synthétique reste unique. Et c'est aussi ce que vient nous rappeler Let's Change The World With Music : que faute d'avoir changé la face du monde, Steve McQueen, From Langley Park To Memphis et Jordan : The Comeback ont boulversé ceux qui les ont écoutés. Les mêmes qui, aujourd'hui encore, continuent à tendre l'oreille en direction de Andromeda Heights, un studio situé dans le Nord de l'Angleterre, à Newcastle. Même s'il a l'air d'avoir aujourd'hui le double de son âge (il n'est âgé que de 52 ans), Paddy est loin d'avoir perdu les pédales.

Posté par philippe dumez à 16:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Ce qu'il n'avait Paddy.

Nouveau commentaire