27 mai 2007

L'école est finie

lecoleJe ne sais pas si vous souffrez de déracinement pendant vos vacances, mais ce phénomène atteint chez moi des proportions caricaturales. Même sous le soleil, je ne peux pas passer plusieurs jours sans me précipiter dans une maison de la presse ou une librairie. Sentir l'odeur du papier, tourner les pages, regarder les tranches me manque. Même une bibliothèque suffit à me redonner vie. Si celle de Pornichet (paisible station balnéaire de la Côte d'Amour) n'est pas très souvent ouverte, elle dispose d'un très bel espace enfants qui permet aux parents de se livrer en toute quiétude à des découvertes inattendues. Comme celle de L'Ecole emportée de Kazuo Umezu, série de science-fiction en 6 volumes parue au Japon au début des années 70 et éditée pour la première fois en France en 2004. Je n'étais pas du tout attiré par le dessin, trop chargé à mon goût, mais difficile de ne pas se laisser gagner par l'angoisse au fur et à mesure des pages.

L'Ecole emportée est un conte pessimiste qui contient des scènes d'hystérie d'une violence sans comparaison avec la bande dessinée européenne : elles s'inscrivent plus dans la lignée de films aussi noirs que Mondwest, Soleil Vert ou L'Age de cristal. J'ai tellement été pris par la lecture du tome 1 que je n'ai pas vus les Zouzous s'ennuyer : j'ai dû le reposer en catastrophe pour les emmener se défouler dehors. Je le retrouvais quelques semaines plus tard d'occasion. Je n'avais rien perdu du récit et j'étais resté blotti au milieu de ces écoliers livrés à eux-mêmes dans un monde inconnu. Et même si la fin du premier volume lève une des clés du mystère, j'avais la chair de poule en le refermant. Sans doute parce qu'il me fait penser à une sorte de Lost sans plage, sans concours de t-shirts mouillés et sans bon docteur. Au pays de L'Ecole emportée, on ne boit pas du lait de coco : on essaie juste de ne pas sombrer dans la folie.

Posté par philippe dumez à 23:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur L'école est finie

    ... et la palme (la paire de palmes ?) du meilleur nom de blog de l'année 2007 revient à... Philippe Dumez (clap clap clap clap) !

    Posté par toniduran, 28 mai 2007 à 11:06 | | Répondre
  • rho!

    raconté comme ça, ça fait drôlement envie!

    Posté par Kokosnoot, 28 mai 2007 à 15:11 | | Répondre
  • Dumez qui revient...

    ... juste quand je termine le tome 2 de L'École emportée. Drôle de coïncidence.

    Je vais essayer de trouver les tomes suivants...

    Content de te relire !

    Christophe, de Montréal

    Posté par Christophe/Mage, 29 mai 2007 à 19:05 | | Répondre
Nouveau commentaire