31 octobre 2007

Charité bien ordonnée

Il faut croire que je n'ai pas de chance avec la fiction. Celle-là promettait pourtant de m'emmener bien au-delà de ce que j'avais espéré : un rédacteur en chef, immédiatement convaincu par le bref exposé que je lui en avais fait, m'en prenait deux pages tous les mois. C'était pratiquement signé. Il suffisait juste de convaincre le dessinateur auquel je pensais (une formalité) et ma fortune était faite. J'allais enfin pouvoir me la péter. Oui, j'ai ma série. Ca marche plutôt bien. Regarde : j'ai même un téléphone portable maintenant. ... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 22:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

29 octobre 2007

Je suis un héros de Jiro Taniguchi

J'ai appris à trouver les points de compression et à effectuer ensuite une légère rotation perpendiculaire à l'axe du bras, à faire un pansement avec une seule main, à ne pas faire avaler de la mie de pain à quelqu'un qui pense avoir une arête coincée au fond de la gorge, j'ai tiré un collègue par les membres supérieurs en lui soulevant la tête (il était super lourd), j'ai oublié les quatre questions fondamentales à poser à la victime, j'ai réalisé la manoeuvre d'Heimlich sur une collègue qui m'a fait remarquer que je n'avais pas fait... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 21:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 octobre 2007

Skoll

Mon seuil de sociabilité est encore descendu en dessous de la cote d'alerte. Ça y est, je m'emmerde à peu près partout. Je préfère aller à un concert où je ne connais personne qu'à une soirée où je connais tout le monde. Je ne sors pas grandi des deux dernières auxquelles j'ai eu l'occasion d'assister : je n'ai fait aucun effort pour parler avec les gens. Je suis resté dans un coin à attendre qu'on s'en aille. Et je remets ça ce soir, en terrain inconnu. Un garçon que j'ai rencontré deux fois héberge un ami suédois que je n'ai pas vu... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 23:03 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
26 septembre 2007

La solitude du sonneur de fond

En changeant de blouson avant de sortir, j'étais loin de me douter des conséquences de cet acte non prémédité. J'avais laissé mon pass navigo et mes tickets restaurants pour prendre uniquement mon portefeuille et j'avais tiré la porte derrière moi. Ce n'est que quelques heures plus tard, en rentrant du concert, que je commence à les chercher partout : mes clés. J'ai beau retourner toutes mes poches, je dois bien me rendre à l'évidence : je les ai oubliées. Sur la table du salon. Ou non. Certainement dans la poche du blouson que j'ai... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 23:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 septembre 2007

Au nom du père

La dernière campagne d'affichage pour Canal J montre un père en cuisine qui essaie de distraire sa fille en se mettant des asperges dans les narines.  Le slogan dit : "Les enfants méritent mieux que ça". Je suis désolé, mais un père qui fait le con, personnellement, je ne vois pas mieux. Surtout si, en plus, il fait aussi la cuisine.
Posté par philippe dumez à 20:54 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
07 septembre 2007

N'écoute pas les idoles

L'an dernier, j'avais déjà eu l'occasion de lui serrer la main lors d'une de ses rares apparitions publiques. Je lui avais même été présenté, mais j'étais tellement impressionné que je n'avais pas pu articuler un mot, même s'ils se bousculaient à l'intérieur de ma gorge. Je ne pensais pas que nous aurions l'occasion de nous recroiser. Et comme Baptiste a décidé d'aller l'aborder, je tente de m'incruster dans la conversation. Pourtant je sais qu'il n'y a rien à attendre de ses idoles. Je me souviens encore de cette veste que je me suis... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 21:41 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

05 septembre 2007

39 de fièvre

Le message était pourtant assez clair : la seule paire à ma taille ne comportait pas de lacets. J’avais beau soulever tout le bac et essayer d’en trouver une autre, il n’y en avait bien qu’une seule en 40. Et qui plus est, me plaisait beaucoup. Ça faisait bien au moins 6 mois en plus que je ne m’étais pas offert la moindre paire d’imitation Converse. Celles-ci seraient celles de la rentrée. A 9,99, c’était une affaire à ne pas lacet passer (si vous me passez l’expression). Je commençais à en dépouiller une autre pour effectuer le... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 01:28 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
28 août 2007

Un bon bol d'R

En visonnant le concert de Mahmoud Ahmed proposé par France O la semaine dernière (et malheureusement bien moins prenant que celui auquel j’ai eu la chance d’assister cet été), je suis pris d’un doute : mais pourquoi la voix off persiste t-elle à le présenter comme MaRmoud ARmed ? Ne saurais-je pas prononcer son nom ? Une brève consultation d’un site sur la prononciation de l’arabe m’apprend que le “h” se prononce “expiré et raclé ». Comme un « r » ? Du coup je me plais à imaginer tous les noms de mes groupes favoris prononcés en... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 23:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 juillet 2007

La loi des séries

Je lis un livre qui n'en finit pas. Je regarde une série à laquelle j'ai du mal à accrocher dans l'espoir de finir par rentrer dedans ( "l'effet Buffy"). Je me trompe de quai. Quand j'arrive à prendre la bonne rame, il n'y a plus de place à l'intérieur.  J'achète des fraises qui n'avaient l'air super que de loin. J'ai renouvelé mon abonnement à Télérama mais je ne trouve rien à enregistrer actuellement (de toute façon, je suis trop occupé à regarder une série à laquelle je n'accroche pas). Je n'arrive pas à faire... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 23:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
26 juillet 2007

Le dernier jour

Je ne me souviens pas de mon dernier jour d'école, de mon dernier jour de lycée, de mon dernier jour de fac. Je ne garde pas plus de souvenir de mon dernier jour d'armée, de mon dernier jour de stage, de la dernière fois où j'ai vu ma grand-mère. Et il y a de grandes chances pour que le grand bonhomme ne se souvienne pas non plus de son dernier jour chez sa nounou. Alors pour mémoire : tu n'as pas voulu qu'on prenne le métro et tu as préféré qu'on y aille à pied, c'était un mercredi, tu n'as pas voulu enlever ton gilet alors qu'il... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 01:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]