05 juin 2009

A la baguette (4)

Au bout de 4 jours, les grands voyageurs qui nous accompagnent commencent à manifester les premiers signes de mal du pays. Ça commence par réclamer une fourchette au lieu des baguettes, puis si on pouvait avoir du pain aussi ça ne serait pas mal, et puis des céréales, parce que là, le poisson grillé au petit déjeuner, ça ne passe pas. Avec une part de provocation, je goûte tout ce qui nous est proposé le matin. Même si c'est pour me rendre compte que, en fait, dans la sauce, c'est du foie de veau. Ceci dit, avec ça dans le ventre, je... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 08:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

03 juin 2009

A la baguette (3)

Il n'y a pas grand chose à voir à l'intérieur du château Matsumoto, alors pour la peine, le visiteur va être soumis à un entrainement intensif digne de Fort Boyard. Car non seulement les escaliers pour passer d'un étage à l'autre sont raides, mais ils deviennent de plus en plus exigus au fur et à mesure de l'ascension. Sachant que le plus amusant, c'est évidemment de redescendre sans se prendre une gamelle. Un peu partout, des pancartes en deux langues mettent en garde l'aventurier en herbe : "Beware of uneven surfaces",... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 20:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 mai 2009

Les Dushku de minuit

Il est des expériences télévisuelles qui laissent des traces indélébiles : avoir été inscrit pendant 6 années à l'université de Sunnydale est l'une d'entre elles. Et même si je n'ai jamais eu l'occasion de revoir un seul épisode de Buffy depuis la fin de la septième saison, j'ai toujours été curieux de voir comment Josh Whedon allait rebondir après ça. J'ai supporté les 5 saisons de Angel et je suis allé aussi loin que j'ai pu dans Firefly. J'ai même vu le film (enfin, pas tout, je dois avouer que j'ai dormi à certains moments), et je... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 00:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
01 mai 2009

Quelqu'un Mahdi

La première fois que je l'ai entendu, j'ai tout de suite su que cette voix m'était familière.  Ce n'est pas un hasard : son chevrotement l'inscrit dans une lignée qui, de Mark Mulcahy à Clem Snide en passant par Michaël Stipe, m'a toujours donné des frissons. Ainsi Madhi, vraisemblablement sans les avoir jamais écoutés, reprenait leur flambeau vacillant. Lors du casting, il avait choisi le tube des  Connells qu'il avait débarrassé de son embonpoint pour l'enrober de douceur. A ce stade, préciser qu'il est aussi bien bâti et... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 00:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 mars 2009

Sur rendez-vous

Je m'attendais à ce qu'il me demande de m'allonger sur le ventre, mais c'est finalement sur le dos que je me suis retrouvé pendant une heure à observer les poutres au plafond ainsi que la vétusté de son installation électrique. Il m'a conseillé de le prévenir s'il appuyait sur une zone sensible, mais j'étais bien trop fier pour lui dire que j'avais mal. Honnêtement, ce n'était pas pire que ça. Surtout qu'avec son look de fan des Flamin'Groovies de la première heure (cheveux ramenés sur le devant, favoris en pointe, pantalon près du... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 20:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 février 2009

Le changement dans la continuité

J'essaie le rouge avant de décider que le violet me va encore mieux. Et c'est en sortant de la cabine que le doute m'étreint : si le second est mieux, faut-il que je prenne aussi le premier ? Ne vaut-il pas mieux que j'achète deux violets plutôt qu'un de chaque ? Les mêmes ? Oui, les mêmes. Est-ce que je consomme deux marques différentes de céréales ? Est-ce que je change de baguette tous les jours ? L'an dernier, porté par l'enthousiasme, j'ai acheté quatre fois le même jean. La coupe me plaisait, le prix me le permettait, alors j'ai... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 09:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 juillet 2008

Stuck Inside of Agay [fin]

Autant j'ai été un peu trop confiant sur l'aller, autant je blinde le retour. Surtout que nous n'avons pas droit à l'erreur : l'avion décolle de Nice à 12h05, avec ou sans nous. Je suis allé m'acquitter du montant de la taxe de séjour la veille afin de ne pas avoir à faire la queue le matin du départ. Si je vous rapporte les clés à 08h30, y aura t-il déjà du monde ? Et les formalités de départ, ça comprend combien de temps ? Finalement, un peu plus que prévu : j'ai oublié de restituer la télécommande, celle avec le scotch autour.... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 19:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
27 juillet 2008

Stuck Inside of Agay [5]

Malgré son calme apparent, le village est rempli de pièges pour les enfants. Il y en a pratiquement un à tous les coins de rue et il vous pourrit chacun de vos passages. On va le voir ? Et est-ce que je peux en avoir un ? Allez, c'est seulement 1 euro. Quand j'étais petit, on appellait ça des tirettes à 1 franc  : contre une pièce argentée, vous receviez une petite boîte en carton contenant (au mieux) un petit pistolet ou (au pire) des amorces pour le calibre en question. Évidemment, la probabilité de tomber sur les munitions... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 16:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 juillet 2008

Stuck Inside of Agay [4]

Je commence déjà à réfléchir aux moyens de partir du village sans passer par la case galère. Est-il possible d'annuler notre billet d'avion pour remonter à Paris par le train, la gare TGV de Saint Raphaël se situant à seulement 9km ? Un coup de fil à l'agence de voyage (1,35 €/appel + 0,34€/min) me confirme que ce n'est pas possible : malgré l'assurance complémentaire que nous avons prise, le voyage n'est pas annulable à mi-parcours. Quelle est la solution la plus simple pour remonter à Nice sans passer par Cannes ? A la réception, on... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juillet 2008

Stuck Inside of Agay... [3]

Difficile d'ignorer la représentation du cirque ce soir au village : des panneaux l'annonçant sont placardés partout depuis hier. Les zouzous manifestent évidemment l'envie d'y aller. Ca tombe bien, je suis très motivé puisque j'ai terminé Le roi de la savane de Daniel Blancou. C'est un drôle de livre, dont le nom de l'auteur ne figure que sur la tranche et dont la couverture reproduit l'affiche d'un spectacle, barré de la mention "annulé". Et pour cause : le cirque Astropof est en deuil depuis la disparition de César,... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 11:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]