29 décembre 2008

Comment j'ai raté mon repas de Noël

Pourtant, ce n'est pas faute de l'avoir préparé. Je n'avais plus qu'à faire un choix entre le pilaf de crevettes et les cheveux d'ange aux noix de St Jacques, et c'était fait. Mais j'étais certainement trop sûr de moi. Thee, Stranded Horse était lancé dans un solo de kora pendant que nous coupions les cheveux froids, et le tableau ne ressemblait définitivement pas à un déjeuner de Noël. Histoire de plomber l'ambiance, j'ai proposé qu'on regarde L'Aveu le soir venu. Un Costa-Gavras pour un soir de Noël ? Je n'ai peur de rien. Comme par... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 décembre 2008

D'humeur boudine

Mis à part Poisson Pilote et Shampooing, je ne prête pas beaucoup d'attention à l'actualité des 44 pages-couleurs. Et je rate certainement l'éclosion de talents qui ne sont pas passés par la case "indé", comme c'est le cas pour Krassinsky. Lui, je l'ai repéré un peu par hasard l'an dernier, dans un Pilote hors-série consacré à mai 68. Ce n'était pas loin d'être la meilleure bande du lot : il faisait débarquer le cadavre réanimé de Claude François en plein milieu d'une soirée karaoké. Dessin mordant, humour irrévérencieux :... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 décembre 2008

le top 10 des t-shirts de l'année

1/ La dame a essayé de me le vendre avant de finir par me l'offrir. J'ai promis de le donner au Grand Bonhomme quand il aura l'âge de le porter, mais en attendant, il est pour moi. 2/ Vous auriez du voir la tête de Chryde quand la violoniste de Ra Ra Riot lui a annoncé que c'était le dernier et qu'elle venait de me le vendre.  3/ Depuis un certain Blonde Redhead "Attention Communists" (les connaisseurs apprécieront), j'ai toujours été fidèle aux t-shirts rouges. 4/ Je jure qu'en... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 17:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
23 décembre 2008

Le top 5 des concerts que j'ai ratés en 2008

1/ Iron & Wine au Divan du monde, 20 janvier 2008. Pourtant, celui-là, on ne peut pas dire que je ne l'attendais pas de pied ferme. A peu près depuis la sortie de "Our Endless Numbered Days". Et j'ai fait l'idiot. J'ai pensé qu'il ne serait pas nécessaire de réserver puisque, de toute façon, personne n'a jamais entendu parler de Iron & Wine par ici. Grosse bêtise dont je me repends encore aujourd'hui . Et même si j'ai pu lire ici et là que le groupe qui accompagne Sam Beam ne restituait pas la magie des... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 17:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
22 décembre 2008

Ainsi parla Alzo

Durant mon séjour du côté obscur de la force, j'ai téléchargé beaucoup de disques estampillés "trésors cachés". De la sunshine pop, du folk anglais, de la musique brésilienne... Mon appétit était insatiable, à la hauteur de ma naïveté : grâce à un essaim de têtes chercheuses réparties aux quatre coins du globe, les murs de la discothèque idéale tremblaient. Le règne de Odessey and Oracle était mis en péril puisque de nouveaux chefs d'oeuvre étaient mis en ligne tous les jours. En fait, Rod Argent et Colin Blunstone en rient... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 00:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 décembre 2008

Il était une fois dans le West

L'an dernier, à la même époque, je m'étais déjà fait avoir. Contre toute attente, j'avais acheté un disque qui n'avait rigoureusement rien à voir avec ce que j'écoute habituellement. Et je m'étais surpris à le remettre assez souvent, y trouvant des échos familiers comme celui de Third Eye Foundation, dix ans après la parution de You Guys Kill Me. Le disque en question s'appelait Untrue, et l'interprète Burial. Je ne me suis pas aventuré très loin dans le dub step, mais j'en ai passé le seuil avec curiosité. Cette infidélité au folk... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 09:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

05 décembre 2008

Department of Merles

Je ne sais pas si c'est un vieux réflexe hérité du système scolaire, mais de plus en plus, avant d'aller à un concert, je révise. Je ne me pointe plus le nez au vent, les mains dans les poches. L'après-midi, je m'infuse le dernier album en boucle. Je ne viens pas seulement découvrir, je veux aussi retrouver. J'ai envie d'éprouver ce petit frisson à chaque titre que je reconnais : ah oui, c'est celui-là, il est génial. J'ai trop souvent eu l'impression d'assister à des spectacles en dilettante, moins investi que je n'aurai pu l'être si... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 09:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 décembre 2008

Sicaugraphie

Si Natacha Sicaud n'est pas la plus prolifique des bloggeuses (elle peut rester pratiquement un mois sans poster), c'est certainement celle qui m'étourdit le plus actuellement, tant en raison de la grâce de son dessin, dont la simplicité n'est jamais une évidence (elle déchire à peu près en tout : en croquis, en portrait, en dessin animalier, en feutre, et même en post-it) que de la tendresse de ses récits. C'est bien simple, je crois bien que, depuis Aude Picault, je n'avais pas autant craqué. D'ailleurs c'est Natacha qui a repris... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 00:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 décembre 2008

Mauvais karma

A l'origine, c'était juste un petit arrangement de rien du tout. Comme Moutarde avait déjà invité des amis dimanche, j'ai proposé qu'on fête l'anniversaire de ma mère un jour plus tôt, soit samedi. La principale intéressée n'y ayant pas vu d'objection, j'avais emballé son cadeau et préparé le fameux gâteau au chocolat au beurre salé dont la recette est à la page 62 du livre de Anne-Catherine Bley chez Marabout. La Zouzou avait même trouvé une bougie au fond d'un tiroir, et rien ne manquait à notre petite cérémonie. Mais on ne triche... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 13:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
23 novembre 2008

La fin d'un monde

C'est en lisant le blog de Jean-No que j'apprends la disparition, le 04 novembre dernier, de Michaël Crichton et le hasard (qui n'existe pas, souvenez-vous) veut que j'ai beaucoup pensé à lui la semaine dernière en voyant pour la première fois Electroma. Car si le second long-métrage de Daft Punk est rempli d'hommages aux cinéastes ayant marqué le duo, comment ne pas penser irrésistiblement à Mondwest en découvrant la scène finale ? Le premier film de Michaël Crichton figure, avec Le Roi de coeur et Le jouet, parmi ceux qui ont le... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 14:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]