20 novembre 2007

Blog à part

Je suis surpris que les journalistes de presse rock aient mis autant de temps à débarquer sur la toile. Après Philippe Barbot (encore auteur la semaine dernière d'un drôlissime post sur Graeme Allwright), c'est au tour de Vincent Brunner, Françis Zegut et Joseph Ghosn. Parmi ce trio, je n'aurai jamais pu prévoir que c'est celui du second que j'irai visiter tous les jours : et pourtant, en misant sur une mise en page simplissime et un fil d'information constamment renouvellé, il trouve toujours le moyen de me distraire. J'aime bien... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 14:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

18 novembre 2007

Seconde nature

Je suis étonné qu'aucun théoricien du rock n'ait jamais consacré d'étude sérieuse à cette question pourtant récurrente : qu'attend t-on d'un second album ? Qu'il nous bouscule ou au contraire qu'il nous conforte dans nos habitudes ? Qu'il s'inscrive dans la continuité ou dans la rupture ? Souvent réalisé dans la foulée d'une tournée marathon et constitué à moitié de nouveaux morceaux rodés sur scène et de chutes de studio, il est généralement mal aimé. C'est à partir de lui qu'on peut commençer à opérer un tri entre les étoiles... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 13:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 novembre 2007

L'épicier masqué

Depuis près d'un mois, l'épicier sévit sans être inquiété. Pire : il a encore récidivé il y a quinze jours sous la forme d'un bonus-track toujours plus long (25:29) et toujours plus chiant (glou-glou-glou) sur la compilation du festival Les Inrocks Motorola : Produits frais. Il était apparu pour la première fois sur le volume 3 du sampler "Une rentrée 2007" avec un titre différent (Le frigo est en panne), mais tout aussi pénible (des essuie-glaces samplés sur un feedback mis en boucle pendant près de 17 minutes). Mais quel... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 23:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 novembre 2007

A la bonne Auer

Depuis un ou deux ans, je considère avec circonspection le pré-CD d'un album solo de Ken Stringfellow qui traîne sur mon bureau. Plusieurs fois, j'ai failli le jeter, mon bras n'étant retenu que par l'excellent souvenir d'un concert des Posies à la Maroquinerie et un sentimentalisme déplacé. Ce qui explique que je ne me suis pas précipité sur celui de Jon Auer, son frère d'arme au sein du groupe. Jusqu'à ce que Julien m'en envoie un morceau par mail et que je tombe au même moment sur cette vidéo où il interprète « You and Your Sister... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 23:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
09 novembre 2007

Le dernier sillon

Elle avait commencé à donner des signes de faiblesse l'été dernier, et j'avais mis ça sous le coup du choc que je lui avais fait subir : après des années de bons et loyaux services, je l'avais subitement délaissée au profit d'un ordinateur portable raccordé juste à côté d'elle, derrière l'ampli. Elle avait fait la gueule et traîné le long de Broken English, mais on va dire que je comprenais : mon revirement était aussi inexpliqué qu'irréversible. Je ne l'ai pas pour autant brusqué ni menacé. Je lui ai laissé le temps de se faire à... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 21:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
06 novembre 2007

Faire son Barbot

J'aime bien les blogs qui sont aussi moches que le mien. J'aime bien les blogs dont le narrateur se souvient de la première fois qu'il a écouté In The Court of King Crimson et de la réaction aussi immédiate qu'épidermique de son père. J'aime bien les blogs où j'apprends que Frédéric François a commencé dans un groupe qui faisait des reprises de Black Sabbath (non ? si !). J'aime bien les blogs qui posent de vrais questions comme : "Dieu est-il, à l'instar de Robert Wyatt, britannique et communiste ?". J'aime bien les blogs... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 23:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

05 novembre 2007

Carte de fidélité

Je n'ai aucun souvenir du premier film que je suis allé voir seul avec mon père, et comme il en sera vraisemblablement de même pour le Grand Bonhomme, voici comment ça s'est passé : à l'époque, il y avait encore un cinéma à la campagne, il s'appelait l'Etoile et la place coutaît 5,80 euros. Le jour où nous sommes allés voir "Ratatouille" tous les deux (La Grande Zouzou, qui l'avait déjà vu, avait dédaigné l'invitation), la caissière n'avait pas trouvé à faire garder son enfant qui jouait dans ses pattes pendant qu'elle... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 23:09 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
02 novembre 2007

Mon coffret Twin Peaks

Mon coffret Twin Peaks mesure 25 cm de haut sur 20 de large. Il est composé de 9 vidéocassettes de 240 minutes enregistrées lors de la première diffusion de la série en VOST sur Canal Jimmy. Il comporte l'intégralité de la série, soit les saison 1 et 2, ainsi que l'épisode pilote d'1h30. Il est completé de deux documentaires (qu'on appelait pas encore des featurettes) réalisés par Alain Carrazé sur le lieu du tournage de la série. Certains de ses protagonistes s'y expriment sans que cela serve à éclaircir grand chose ("Mais... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 21:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
01 novembre 2007

Ween Will Rock You

Non seulement il y a un nouvel album de Ween dans les bacs depuis la semaine dernière, mais en plus il est excellent, bien que le début - comme sur tous leurs grands disques - soit encore une fois catastrophique. Il sort via un label anglais, Schnitzel Records, qui a déja assuré la distribution de Shinola Vol.1, un recueil d'inédits de très haute volée paru il y a deux ans, et comme d'habitude tout le monde va passer à côté : pourquoi consacrer du temps au neuvième album d'un groupe qui n'a dépassé son statut "culte" à... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 21:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
31 octobre 2007

Charité bien ordonnée

Il faut croire que je n'ai pas de chance avec la fiction. Celle-là promettait pourtant de m'emmener bien au-delà de ce que j'avais espéré : un rédacteur en chef, immédiatement convaincu par le bref exposé que je lui en avais fait, m'en prenait deux pages tous les mois. C'était pratiquement signé. Il suffisait juste de convaincre le dessinateur auquel je pensais (une formalité) et ma fortune était faite. J'allais enfin pouvoir me la péter. Oui, j'ai ma série. Ca marche plutôt bien. Regarde : j'ai même un téléphone portable maintenant. ... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 22:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]