24 février 2008

Philippe Dumez présente : les concerts à consommer sur place

Posté par philippe dumez à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 février 2008

L'art Jont

Tout en découpant les délicieux cakes que sa compagne a préparés, Nicolas énumère toutes les excuses auxquelles il a eu droit pour ne pas venir à sa soirée. Pourtant nous sommes une trentaine à avoir bravé le soir, le froid et la relative distance (même si nous sommes en dehors de Paris, le métro court encore sous nos pieds) pour venir fêter les deux ans du studio d'enregistrement qu'il a monté et dans lequel Jont est venu terminer son premier album l'été dernier. Et qu'il revient hanter ce soir pour interpréter quelques chansons à la... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 23:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 février 2008

Folkollection

Le jour où j'ai reçu un mail du label de Christophe Coline m'invitant à jeter une oreille sur les morceaux mis en ligne sur sa page myspace, j'ai tout de suite été étonné par sa faible fréquentation : à l'heure où des robots gonflent artificiellement les statistiques de frimeurs pour lesquels le marketing viral n'a plus de secrets, certains titres accusaient péniblement les 50 écoutes. Ca ne m'a pas paru rédhibitoire : bien au contraire, j'ai eu l'impression de tomber sur une délicieuse anormalité. Les chansons de Christophe Coline... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 22:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 février 2008

Vielle canaille

Dans Contre la bande dessinée , Jocher Gerner se moque de toutes les idées reçues que peuvent véhiculer aussi bien les médias que la littérature envers le "neuvième art". Malheureusement, ce n'est pas la parution de son ouvrage qui va mettre un frein à ce genre d'absurdités. Il y a deux phrases qui m'ont fait bondir dans l'article annuel que Le Point a consacré fin janvier à la bande dessinée  : "Avec Sfar et Satrapi, la BD est devenue un objet "canaille chic" qu'il est de bon ton de laisser traîner sur... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 20:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 février 2008

Désinhibay

A la sortie du métro, j'essaie de caster mon acheteur de 14h30. Les renseignements qu'il m'a fourni au téléphone sont assez maigres : mis à part le fait qu'il est en général ponctuel et qu'il a une tête à écouter Joy Division, je ne sais rien de lui. Je fonce sur le premier qui a l'air d'attendre, et qui me dévisage comme si je venais de lui faire des avances. Je tourne autour d'un second, qui sort un téléphone de sa poche et finit par traverser la rue : encore raté. Finalement le troisième est le bon. Nous allons prendre un verre,... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 13:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 février 2008

déMission

J'avais eu les oreilles plus grosses que le ventre ce soir-là : si chaque groupe respectait ses horaires de passage, je pouvais me faire deux concerts dans la même soirée. Commençer avec Band of Horses à Point Ephémère et terminer avec The Mission à la Loco. Mais les américains étaient arrivés avec leur propre première partie, bousculant l'ordre de passage, et j'étais resté coincé quai de Valmy, plantant Patrick qui m'attendait place Blanche. J'avais de plus misé sur le mauvais cheval : si Band of Horses avait été un poil décevant... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 09:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 février 2008

De quoi je me maile

Le médecin du travail a eu beau m'observer sous toutes les coutures, il ne m'a rien trouvé d'anormal. Pourtant, j'ai attrapé une maladie contagieuse et elle est en train de m'isoler. Toute la journée, j'envoie des mails. Des collectifs et des individuels, des privés et des professionnels. Des tonnes de mail. Entre 100 et 150 par jour. La plupart gagneraient être remplacés par un coup de fil : ils me permettraient certainement d'avancer plus vite dans mon travail, d'instaurer un rapport personnalisé et chaleureux avec mes... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 21:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
05 février 2008

Touche pas à mon top

Bien avant de découvrir Haute fidelité, je raffolais déjà des tops, peut-être parce que les deux magazines dans lesquels j'ai appris le rock (le séminal hors-série "68/88 : l'album de nos 20 ans" de Libération, et Le Rolling Stone paru la même année consacré aux 100 meilleurs singles) étaient eux-mêmes des classements, avec ce que cet exercice peut comporter de subjectif et d'énervant. J'achète tout ce qui est estampillé "discothèque idéale" pour y traquer les oublis et démasquer les impostures, conscient que... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 21:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
04 février 2008

A cheval sur l'étiquette

Je n'ai jamais eu d'actions chez Boulinier, mais je vais y faire un saut chaque fois que je sors de chez Gibert, parce que j'y trouve parfois un disque dont je regrette de m'être séparé ou un manga d'occasion. J'étais bien parti pour aller un peu plus loin aujourd'hui : j'avais trouvé Bandes à part en DVD et le tome 4 de L'Histoire des 3 Adolf, histoire de terminer le cycle. Le volume n'était pas étiquetté, et le caissier a dû appeler sa collègue à l'étage pour en connaître le prix (9 euros). C'était sans compter sur l'intervention... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 20:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
03 février 2008

Mes nuits sur TFI sont plus belles que vos jours

Ni son casting solide (Depardieu, Dussolier, Canet...), ni le fait qu'il soit sorti récemment ne lui ont permis d'échapper à son destin : être programmé en troisième partie de soirée, dimanche dernier à... 01h40 du matin ! Je pense que je l'aurai probablement raté si je n'avais pas consulté par hasard les toutes petites lignes annonçant sa diffusion de manière éliptique : Vidocq, la dernière aventure, policier de Pitof (Fr, 2001), 30mn, 86008867. Pourtant, cela faisait un moment que je le guettais. Je ne sais pas trop ce qui m'attire... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]