03 mai 2008

Le pavé d'Osamu

A l'heure où l'on célèbre mai 68 et où la bande dessinée n'est pas en reste, il y a peu de chances malheureusement que Avaler la terre ait voix au chapitre. Alors qu'il s'agit pourtant du récit le plus révolutionnaire de Osamu Tezuka : au moment de disparaître, une mère fait promettre à ses sept filles de la venger en 1/ faisant disparaître l'argent, 2/ mettant à bas l'ordre et la morale et 3/ la vengeant des hommes. Parmi les moyens mis au point par les amazones, l'invention du dermoïde Z, une peau synthétique qui, sous couvert... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 00:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

02 mai 2008

Les secondes premières fois (4)

Parmi les manies honteuses que j'ai contractées pendant ma vinylite, je me suis passionné pour les étoiles filantes et j'ai souvent cherché à savoir si leur sort éphémère était justifié. J'ai acheté l'album des Korgis pour vérifier qu'il n'y ait pas d'autre tube que "Everybody's Got To Learn Sometime" : non, il n'y en avait pas. J'ai acheté l'album de The Knack, le premier Eric Carmen, le premier Buggles... et un Greatest Hits de 10CC pour dissiper ce malentendu : à quel autre titre de gloire pouvait prétendre un groupe dont... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 00:20 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
01 mai 2008

The Year That Never Was

A mon grand désolement, je constate semaine après semaine que l'interview a tendance à devenir un passage obligé dont ni le sujet ni le conducteur ne sortent gagnants. Le journaliste est venu avec ses questions, l'artiste avec ses réponses : mais de rencontres, j'en assiste à bien peu. J'ai eu plusieurs fois ce sentiment en lisant l'entretien accordé par Gonzalez aux Inrockuptibles la semaine dernière. Ce qui est choquant, en le lisant, c'est que l'intéressé cumule les perches : " Le monde avant que n'intervienne cette infection... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 00:25 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
20 avril 2008

Les secondes premières fois (3)

Les compiles trop bien faites ont cet effet secondaire dangereux : elles tuent les albums. Je suis tombé amoureux de Kevin Ayers en découvrant son Best Of. Mais quand j'ai voulu aller plus loin et que j'ai commencé à écouter ses albums, j'ai été invariablement déçu : leur substantifique moelle avait bien été prélevée par un certain Phil Smee, responsable de la sélection du Best Of. Actuellement, je traine avec le souvenir d'une compile de Donovan que j'avais acheté en vinyle. Un double album à la pochette criarde (une photo du... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 19:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 avril 2008

Ca change de La Nouvelle Star

Posté par philippe dumez à 21:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
16 avril 2008

Les secondes premières fois (2)

J'ai dû écouter le vinyle une ou deux fois : ça m'avait l'air intéressant, mais je suis vite passé à autre chose. Il faut dire qu'il faisait partie d'un lot que j'avais acheté pour un prix défiant toute concurrence, et que j'avais un peu tout survolé sans vraiment m'attarder. Je l'ai joué en blind-test une fois et offert à JP ensuite, parce qu'il m'avait fait remarquer que c'était ce qu'il avait entendu de mieux cet après-midi là et qu'il n'arrivait pas à le trouver en CD. Le morceau en question s'appelait "Motel Blues",... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 01:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

15 avril 2008

Les secondes premières fois (1)

Si les raisons de bazarder ma discothèque vinyle ne manquaient pas quand j'ai commis cet acte que certains ont qualifié d'irresponsable, d'irréparable et d'insensé, j'ai la confirmation, semaine après semaine, d'avoir fait le bon choix. A force de reboiser continuellement la forêt, je finissais par ne plus voir ses plus beaux arbres. Et je redécouvre aujourd'hui en digital des disques que j'avais négligés en physique. Pour quelle raison ? Etait-ce une question de temps, d'envie, de matériel ? Je ne cherche pas à savoir : je me... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 20:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
12 avril 2008

J'ai vu le loup

La soirée avait pourtant mal commencé. Contrairement au concert de Jonquil la semaine dernière, ce n'était pas le monde qui manquait. Ce n'était pas la tête d'affiche non plus, puisque Peter & The Wolf (un des disques que j'ai le plus écouté l'an dernier) se produisait pour la première fois à Paris. C'était la place qui manquait : difficile d'en trouver à l'heure du premier service à la Bellevilloise. Il y a bien une petite estrade au milieu du restaurant, mais il y a surtout des clients qui attendent d'être placés et des... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 13:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 avril 2008

Le bouquet de Jonquil

Ils avaient commencé tout doucement : eux debouts derrière Hugo, assis au premier rang derrière son clavier, boudiné dans sa chemise à carreaux. Ca aurait pu être un morceau de Grandaddy : un Grandaddy né du côté d'Oxford et qui serait l'objet d'un bouche-à-oreille sur le net depuis l'an dernier. C'était un peu trop simple. Et surtout réducteur. Il faut avoir entendu le leader rugir dès le second morceau, tout en s'accompagnant à l'accordéon, pour se défaire de certitudes un peu trop vite acquises. Sauf cette dernière : Jonquil vaut... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 23:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
03 avril 2008

Le prince Arman

La première fois que j'ai vu Arman Méliès, je ne savais pas que c'était lui. Il était déjà monté sur scène quand j'ai pénétré dans la salle, et je l'observais bâtir des cathédrales sonores avec sa seule guitare et des pédales d'effet  Ce n'était pas le premier musicien à se sampler en direct, mais l'enchantement obtenu, qui m'évoquait autant la mélancolie des Red House Painters que les fresques en cinémascope du label Constellation, était par contre inédit. Au début du morceau suivant, j'ai découvert qu'il chantait, en français,... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 20:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]