08 octobre 2008

Un coup de Jenny

Au sortir de la douche, je n'arrive pas à me décider : que choisir entre le t-shirt de sa première tournée solo (une tête de cowboy mal imprimée) et celui de la dernière apparition de son groupe (une vieille femme à la tête explosée) ? Je ne la vois qu'une fois par an, aussi je n'ai pas envie de la décevoir. En chemin vers notre rendez-vous, je planque mon alliance en fer blanc au cas où elle s'attarderait sur mes mains. Mais elle, que va t-elle porter ce soir ? Une longue robe country (2006) ou une tenue de playmate (2007) ? A ma... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 23:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

03 octobre 2008

From Langley Park to Menilmontant

Par un mail bien aiguillé, Kill Me Sarah me fait replonger. Mais j'aurai bon dos de l'accuser vu que je n'ai jamais vraiment décroché, malgré une actualité discographique proche du néant depuis la réédition augmentée de leur chef d'oeuvre l'an dernier. Ca commence par un lien qui pointe vers l'enregistrement d'un concert à Cardiff en 1985. Puis, sur le même blog, un autre pour la BBC, l'année suivante, au son impeccable. Mais j'étais loin d'être au bout de mes surprises : il y a aussi l'équivalent d'un boxset de raretés éparpillées... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 00:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
01 octobre 2008

Le déserteur

"A une époque, j'ai mené de front un hebdo, un bimensuel, deux mensuels et des histoires courtes. Je dessinais 130 pages par mois". Parce qu'il n'en voyait pas le bout, Hideo Azuma a craqué. Il est sorti acheter des cigarettes et il n'est jamais rentré. Du moins pas avant que la marechaussée ne lui mette le grappin dessus plusieurs semaines plus tard parce qu'il rôdait autour de la gare. Qu' a t-il fait durant son absence ? Il a dormi dans les bois, mangé dans les poubelles et a passé la majeure partie de ses journées à... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 09:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 septembre 2008

Spinto bande encore

Sur leur table de merchandising, ils proposent une paire de dés qui résume bien l'importance du facteur chance dans leur parcours. Objet d'une surenchère entre les labels il y a trois ans sur la foi d'un tube à la mandoline (certainement le plus gros depuis "Losing My Religion"), The Spinto Band publie un premier album dont le succès critique dépasse les frontières de la blogosphère. Mais c'est certainement sur scène que ces jeunes américains mettent tout le monde dans leur poche : ils s'agitent comme des pois sauteurs... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 19:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 septembre 2008

Aux sombres héros de la mer

"Un monde aussi absurde, ce n'est pas possible. Des samouraïs, des géants, un train qui flotte sur l'eau... Ca va trop loin, merde ! " Ce sont les derniers mots de Kobayashi avant de devenir fou, et il faut dire qu'il y a de quoi : moi non plus, je n'ai rien compris en lisant le tome 1 de Yumihari, le vaisseau rugissant, et il a fallu que je le reprenne dès le début pour commençer à y voir plus clair. Enfin, pas beaucoup : un peu plus clair. Il faut dire que la vie, à bord du Yumihari, n'est pas de tout repos : à peine... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 09:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 septembre 2008

Folkcore

En quelques phrases bien senties, j'avais tué chez Julien l'espoir de chanter les louanges de l'artiste dont il venait de me glisser le CD-R dans la poche. Oui, tu vois, j'ai regardé son concert à emporter, et franchement, je trouve ça hyper surestimé. Voilà en quelques mots ce que je pensais de François Virot avant d'écouter son album. Mais j'ai très vite ravalé mes paroles : Yes or No est hanté par des fantômes familiers. Il ne faut surtout pas s'en tenir à celui d'Animal Collective, un peu trop évident, et passer à côté de l'ombre... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 septembre 2008

Le miracle de Lavoie

En finissant de regarder New Wave sur Arte, je tombe sur cette émission en public lors de laquelle Daniel Lavoie interprète son tube, qui est comme une continuation du film de Gaël Morel : j'ai toujours considéré "Ils s'aiment" comme le titre de variété qui incarne le mieux le spleen des années 80. Malheureusement, c'est une version live avec grand orchestre, et elle est diamétralement opposée à celle, minimaliste et lancinante, qui l'a fait connaître. Mais quand même, je me surprends à anticiper la moindre parole. Enfants... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 09:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
22 septembre 2008

God Save The Quinn

Alors que je ne l'avais pas croisé depuis un moment, j'ai l'occasion de tomber deux fois sur lui  dans la même semaine : aux côtés de River Phoenix sur la jaquette du DVD de Stand By Me, et quelques jours plus tard sur Cinéfamiz, alors que je suis en train de régler le magnétoscope. Mais que fait-il aux côtés de Kangourou Jack lui qui, il y a dix ans, explorait les mondes parallèles ? Jerry O'Connell, que s'est-il passé ? Ceux qu'il a entraînés avec lui le surnomment avec une pointe d'ironie "le petit génie" :... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 08:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 septembre 2008

Folk & Romance

Tout s'est passé comme je l'avais prédit : en croisant par hasard Alban au concert de Erica, nous n'avons pratiquement parlé que manga. De la suite de XXth Century Boy, de Planètes, de Homunculus et de Tezuka. Deux bons nerds qui s'affrontent à coup de références pendant que l'américaine finit sa balance. Et, comme à chaque fois que je me demande ce que j'ai lu ou écouté de bien récemment, j'oublie l'essentiel. Autant la première partie suivait le rythme nonchalant des rencontres hebdomadaires entre un ex-tueur à gages devenu... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 08:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 septembre 2008

Staring At The Sun-Ken

Je me suis fait avoir comme un bleu. Comme c'était gratuit, je l'ai pris : un échantillon de 30 pages offert par l'éditeur pour lancer une nouvelle série dont l'intrigue tient en une seule phrase. "Un paumé se retrouve à la tête d'un gang et tombe amoureux d'une fliquette à tomber par terre". A priori, ce n'est pas le genre de mangas qui me passionne : et Sun-Ken Rock me serait certainement rapidement tombé des mains si Boichi, son auteur, n'était pas fou. Complètement fou. Graphiquement, il alterne des scènes d'un... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]