16 décembre 2007

Le rock à Billy

« Etiquetté poseur une fois pour toute, Billy n’a jamais - mais alors jamais - bénéficié de la moindre crédibilité. De tout temps, dans son pays d’origine, il a été et restera un sujet de raillerie » : Pierre Mikaïloff, dans son Dictionnaire raisonné du punk, n’est pas tendre vis-à-vis de Billy Idol. Et ce n‘est certainement pas son album de Noël publié l'an dernier qui le crédibilisera. Ce qui ne m’empêche pas de conserver une immense tendresse pour le personnage, au point de l’avoir emmené dans ma bulle digitale (j’ai encodé ses... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 19:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

02 décembre 2007

Drôles de dames

Vraiment, je ne m’arrange pas. Après m’être découvert une passion pour les mangas catastrophe mettant en scène des enfants, le dub step et les imitations Converse taille 39, voilà que je me retrouve ému par les ménagères américaines blondes d’une quarantaine d’années dans les séries télévisées. Ça a commencé par Julia McNamara, l’épouse de Sean. Pourtant, je ne vois pas trop ce que je lui trouve. Elle vit dans une maison aménagée sans aucun goût, se tape un peu n'importe qui (l’étudiant, le baby-sitter…) et se remet à... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 23:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 novembre 2007

L'épicier masqué

Depuis près d'un mois, l'épicier sévit sans être inquiété. Pire : il a encore récidivé il y a quinze jours sous la forme d'un bonus-track toujours plus long (25:29) et toujours plus chiant (glou-glou-glou) sur la compilation du festival Les Inrocks Motorola : Produits frais. Il était apparu pour la première fois sur le volume 3 du sampler "Une rentrée 2007" avec un titre différent (Le frigo est en panne), mais tout aussi pénible (des essuie-glaces samplés sur un feedback mis en boucle pendant près de 17 minutes). Mais quel... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 23:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 novembre 2007

Carte de fidélité

Je n'ai aucun souvenir du premier film que je suis allé voir seul avec mon père, et comme il en sera vraisemblablement de même pour le Grand Bonhomme, voici comment ça s'est passé : à l'époque, il y avait encore un cinéma à la campagne, il s'appelait l'Etoile et la place coutaît 5,80 euros. Le jour où nous sommes allés voir "Ratatouille" tous les deux (La Grande Zouzou, qui l'avait déjà vu, avait dédaigné l'invitation), la caissière n'avait pas trouvé à faire garder son enfant qui jouait dans ses pattes pendant qu'elle... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 23:09 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
30 octobre 2007

Vox Office

J'ai commencé à lire la presse rock il y a un peu plus de 20 ans, quand les unes de Rock & Folk n'étaient pas si différentes de celles de Top 50 magazine (numéro 236, décembre 86 : Lio, poster : Eurythmics, numéro 239, mars 87 : Niagara, poster : Depeche Mode...). Ca tombait bien : je lisais Top 50 magazine avant. Depuis, j'ai tout acheté, des fanzines mal photocopiés par correspondance jusqu'aux magazines anglais à Waterloo Station. Et, pour tout dire, je me suis lassé. Pas de la musique ni des groupes, mais de la façon d'écrire... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 23:23 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
26 octobre 2007

Rock & Roll Radio

"Après leur mort, les Ramones ont connu pire qu'aller en enfer. Devenir un t-shirt Zadig & Voltaire". Et être récupéré par Oui Fm dans un encart publicitaire distribué dans Les Inrockuptibles, ça ne s'appelerait pas le coup de grâce ?
Posté par philippe dumez à 23:48 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

07 octobre 2007

Top 10 des reformations attendues de pied ferme

1. Pavement. Impossible, vu l'échec des carrières de Steven Malkmus et Spiral Stairs, qu'ils n'y viennent pas eux aussi. Sans parler de ceux qui doivent vraiment trouver le temps long pendant ce temps-là (Mark Ibold, Steve West...). Et des réeditions régulières de leurs albums qui semblent préparer la génération qui ne les a jamais vus sur scène à la réalisation de leur rêve. 2. The Feelings. En publiant "Especially For You" en 1996, The Feelings reprenaient l'histoire là où les Feelies l'avaient laissée à la fin de... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 23:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
08 septembre 2007

Exercice de style en forme de clin d’œil à Mendelson

J’aime pas les gens qui ne tiennent pas la porte, j’aime pas les gens qui ne disent pas merci, j’aime pas les gens qui ne répondent pas aux mails, j’aime pas les gens qui ne font pas ce qu’ils disent, j’aime pas les gens qui ne disent pas ce qu’ils font, j’aime pas l’école le samedi matin , j’aime pas la langue de bœuf, j’aime pas Björk, j’aime pas les taxis, j’aime pas les gens qui lisent dans les magasins, j’aime pas les gens qui téléchargent parce que les CD c’est trop cher, j’aime pas les gens qui font ceux qui n’ont... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 21:05 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
24 août 2007

Portraits de voyageurs dans le TGV 7411

Siège 33 : J’ai tout de suite remarqué qu’elle était pieds nus sur la moquette. Des pieds un peu calleux, aux ongles faits. J’ai trouvé ça bizarre qu’elle ait pu monter dans le train comme ça et que personne ne lui dise rien. Quand elle s’est levée pour aller aux toilettes (toujours pieds nus), j’ai vu que ses escarpins lamés or l’attendaient patiemment à côté de son siège. Pendant tout le reste du voyage, je n’ai pu m’empêcher de me demander quelle tête elle pouvait avoir une fois chaussée. Sièges 34 et 36 : Ils ont sorti... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 10:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
03 juin 2007

La royale attitude

La photo de la candidate pour une France unie et solidaire aux élections de la 5ème circonscription a été tellement retouchée sur Photoshop que même Shrek, à côté, il fait plus naturel. Peut-être que dimanche prochain je voterai pour Shrek alors.
Posté par philippe dumez à 17:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]