18 novembre 2008

Chacun cherche son Chad

Tu as cru qu'en compagnie de Bon Iver, des Fleet Foxes, de Vandaveer, d'Alban Dereyer et de Cass McCombs, tu allais passer l'hiver tranquille au coin du feu. Que la saison était close, et qu'elle allait reprendre au printemps. Et tu ne t'es pas méfié de Chad Vangaalen qui t'attendait au coin du bois et qui t'es tombé dessus sans crier gare avec son nom à coucher dehors. Pourtant, Chad, c'est un rapide. En deux morceaux, les deux premiers de son Soft Airplane, le Canadien t'a pris au piège et il ne te lâche plus. Tu aurais bien aimé... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 09:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 novembre 2008

Une cuillère d'argent dans la bouche

Cette chanson m'obsède à un tel point qu'elle a fait une percée décisive dans le top 5 des "25 plus écoutés" de mon Itunes. Pour l'instant, il n'y a que "My Only Offer" de Mates of State, "You Can't Play Without Ice" de Mas Y Mas, "West Coast" de Coconut Records et "Snowblind" de +/- qui y résistent, mais vu le culte quotidien que je lui voue, elle sera très certainement numéro 1 avant Noël. Elle est pourtant bien planquée à la fin d'un album paru l'an dernier, et dans l'absolu, rien... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 16:45 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
28 septembre 2008

Spinto bande encore

Sur leur table de merchandising, ils proposent une paire de dés qui résume bien l'importance du facteur chance dans leur parcours. Objet d'une surenchère entre les labels il y a trois ans sur la foi d'un tube à la mandoline (certainement le plus gros depuis "Losing My Religion"), The Spinto Band publie un premier album dont le succès critique dépasse les frontières de la blogosphère. Mais c'est certainement sur scène que ces jeunes américains mettent tout le monde dans leur poche : ils s'agitent comme des pois sauteurs... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 19:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 septembre 2008

Folkcore

En quelques phrases bien senties, j'avais tué chez Julien l'espoir de chanter les louanges de l'artiste dont il venait de me glisser le CD-R dans la poche. Oui, tu vois, j'ai regardé son concert à emporter, et franchement, je trouve ça hyper surestimé. Voilà en quelques mots ce que je pensais de François Virot avant d'écouter son album. Mais j'ai très vite ravalé mes paroles : Yes or No est hanté par des fantômes familiers. Il ne faut surtout pas s'en tenir à celui d'Animal Collective, un peu trop évident, et passer à côté de l'ombre... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 septembre 2008

Alban, tout d'un grand

Au milieu de cette assemblée de bloggeurs qui dissertaient au sujet des nouveautés à sortir dans deux mois, il semblait dans sa bulle. Assis en tailleur, il était perdu dans la lecture d'un volume de Mushishi. Un peu plus tard dans la soirée, j'ai eu l'occasion de discuter avec lui : ce n'est pas tous les jours que je rencontre un fan de Yuki Urushibara. Et de Erica Buettner, chez laquelle il entend aussi l'écho des grandes prêtresses folk disparues. J'apprends qu'il s'appelle Alban, c'est à peu près tout, mais c'est déjà bien pour... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 09:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 septembre 2008

Hédunisme

On a pu lire un peu tout et n'importe quoi au sujet du nouvel Herman Düne : qu'André n'y participerait pas, qu'il serait remplacé au pied levé par Julien Doré et que l'album serait produit par Steve Albini. Autant de rumeurs infirmées dès la première écoute de Next Year in Berlin. Autant Giant avait été placé sous le signe de l'opulence (cuivres, coeurs féminins), autant son successeur s'inscrit sous celui de l'économie puisque, suite au départ de Néman (parti convoler en justes noces avec Zombie Zombie), il a été entièrement écrit et... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 22:45 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

29 août 2008

Patience et Prudence sont sur un bateau

C'est Ed de Grizzly Bear qui me met la puce à l'oreille cet été en publiant, sur le blog du groupe, une série de morceaux qu'il écoute actuellement. Parmi eux, il y a "Tonight You Belong To Me" de Patience & Prudence, une ritournelle chantée par deux toutes petites voix. Patience & Prudence ? Je connaissais Hall & Oates, Jan & Dean, Fujiya & Miyagi, Ben & Jason, Divine & Stratton, Ralf & Florian, Byrne & Eno, Arthur & Yu, Sam & Dave, Hederos & Hellberg, Smith & Mighty,... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 21:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 août 2008

Hayes Hayes, My My

Vous avez lu l'histoire de Isaac Hayes ? Comment il vécu, comment il est mort. Ca vous a plu, hein, vous en voulez encore ? Alors écoutez plutôt : le géant de la soul a longtemps été le cauchemar de Steve Jobs. Car, si on applique à la lettre les règles de la première plateforme de téléchargement légal, ses albums valent encore moins chers achetés titre par titre qu'en intégralité ! Hot Buttered Soul, To Be Continued ou Joy sont vendus entre 6,99 et 9,99 euros. Mais sachant qu'ils ne comportent que quatre ou cinq titres chacun, à 0,99... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 00:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 août 2008

Demande à la poussière d'étoile

Plutôt que de se désespérer que Willie Nelson donne un jour une suite à son impérial Stardust, Gregg Geller a fait sa sélection parmi toutes les reprises du répertoire américain enregistrées par les plus belles couettes de la country-music et a constitué un Stardust II, offert aux acheteurs de la legacy edition célébrant les 30 ans de sa parution. Si le procédé est discutable (faire du neuf avec du vieux autour d’un album ayant déjà été remasterisé et bonustrackisé), le résultat est par contre une indéniable réussite. En... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 09:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 août 2008

Le Cass du siècle

Ca faisait plusieurs fois qu'il s'approchait du but sans l'atteindre. Si bien que, sur la pointe des pieds, il a fini par y parvenir. A force de vouloir imiter Alex Chilton sur le troisième album de Big Star, Cass McCombs y est arrivé. Et l'illusion est tellement parfaite qu'elle donne le chair de poule. Il y a, sur Dropping The Writ, des moments de grâce à même de confrondre le chiltonien le plus chauvin (essayez "Morning Shadows" par exemple). Surtout que la ressemblance ne s'arrête malheureusement pas au timbre de voix :... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 09:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]