15 septembre 2007

La passion du Chris

Les critiques, aussi pertinentes soient-elles, nous disent tout sauf l’essentiel : combien de temps les disques vont-ils nous accompagner ? Vont-ils finir prématurément sur les étagères au bout de quelques jours ou vont-ils au contraire s’immiscer dans notre quotidien de manière aussi imprévisible que tenace ? Il n’y a aucune règle en la matière. Rien n’est gagné d’avance. J’aurai très bien pu me lasser rapidement de Chris Garneau, de son registre plaintif et de ses manières empruntées. Pourtant je n’ai jamais arrêté d’écouter « Music... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 20:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 septembre 2007

Le temps du Tengo

Je n'ai jamais été aussi près de voir Elton John en concert. Encore une centaine de mètres et j'y suis. J'avance au milieu de gens qui y vont. Je croise des revendeurs qui me proposent des places pour aller y assister. Mais j'ai déja choisi mon camp : Camp Yo La Tengo. En espérant que le groupe veuille bien passer l'éponge sur mes absences aussi répetées que non motivées à leurs derniers concerts parisiens : je crois même que je n'ai pas dû les voir depuis l'Arapaho, c'est dire. C'est d'autant plus inexcusable que j'adore Yo La Tengo,... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 21:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 septembre 2007

St Thomas au ciel

J'aurai dû publier la suite de mon exercice de style en forme de clin d'oeil à Mendelson, le compte-rendu du concert de Yo La Tengo ou de celui de Chris Garneau; mais j'ai appris ce matin la disparition de Thomas Hansen alias St Thomas à l'âge de 31 ans. Plutôt que de me livrer à un hommage sincère et larmoyant, j'ai décidé de republier ce texte que je lui avais consacré il y a quelques années. Même si The Kills bourrent le même soir que lui une Cigale au parfum de consécration, Thomas Hansen a décidé de montrer de quel... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 22:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
31 août 2007

Jenny sans bouillir

Je pensais avoir tout prévu. J’avais même acheté ma place à l’avance en cas d’affluence : c’était quand même leur premier concert parisien, et leur côte n’a cessé de monter depuis leur précédent album (ils viennent de signer sur Warner). Tout prévu sauf que le matin même je me retrouve cloué au lit par un début de gastro. Pourtant je ne pouvais pas rater ça. Pas Rilo Kiley. Ca fait trop longtemps que je les attends. J’ai adoré More Adventurous, l'échappée solo de Jenny Lewis & The Watson Twins, son concert parisien... pas question... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 00:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
20 juillet 2007

Mon été chez Ahmed

Pourtant je ne manquais pas de raisons de rentrer directement, à commencer par la saison  1 de Veronica Mars qui s'impatientait dans mon sac, juste à côté de mes affaires de piscine à étendre sur le séchoir de la salle de bain. Mais c'est aussi la dernière date de sa tournée des parcs parisiens, commencée dimanche dernier dans le 18ème. Ce soir, à l'heure de l'apéritif, il se produit au Jardin d'Eole,  du côté de Stalingrad. Il n' y a pas à proprement parler de scène : le groupe et son matériel sont juste entourés d'un... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 23:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
10 juillet 2007

La rose verte

Il existe des dilemmes auxquels l'homme moderne n'est pas préparé. Prenez Stéphane. Stéphane aime sa femme et Stéphane aime Al Green. Alors Stéphane invite sa femme au concert d'Al Green. Jusque là, tout est simple. Quelques minutes avant le début du concert, alors que le couple est déjà dans l'enceinte du Grand Rex, Stéphane se voit proposer une place au premier rang. L'occasion unique de voir le Révérend de près, de très très près : de plus près qu'il ne pourra sans doute jamais l'observer. Mais une seule place, pas deux. Et il ne... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 21:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

26 juin 2007

Sloop Brian W

Ça devait être la soirée du grand pardon. J'étais prêt à fermer les yeux sur le fait qu'il ait commencé à jouer sans moi la dernière fois, qu'il se produise désormais en polo à rayures horizontales (bien moins glamour que les chemisettes de plagiste qu'il arborait naguère), qu'il dissimule sa chevelure grise (qui lui va plutôt bien d'ailleurs) sur l'affiche de son spectacle, sur les mimiques pour sourds-muets qu'il exécute pendant les morceaux, sur le fait encore qu'il regarde sa montre tous les quarts d'heure, qu'il ait pris un sosie... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 23:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juin 2007

Bravo Johnny

Je me rappelle de la première fois où j'ai failli voir Johnny Marr. Les Smiths étaient déja séparés et il débutait un CDD chez The The, période Mind Bomb. Il avait encore la raie au milieu et les mèches tombantes. Pendant tout le début du concert au Casino de Paris, j'avais essayé de deviner si c'était lui qui assurait également le service après-vente.  Même question lors de la deuxième séance au Zénith quelques mois plus tard, mais pas plus de Johnny : il avait sûrement rendez-vous chez le coiffeur au même moment. Hier soir,... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 23:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 juin 2007

Elliott Blues

Quand j’ai fait du ménage parmi mes cassettes audio, je n’ai conservé que des enregistrements live que j’ai réalisés avec un matériel amateur et que je n’ai pour ainsi dire jamais réécoutés. Mais parce qu’ils ont été faits sous le manteau, parce qu’on m’y entend respirer dans le micro et parfois réclamer des morceaux entre les rappels, j’y suis attaché. Le premier concert parisien d’Elliott Smith tient une place toute particulière dans mon palmarès. Parce que j’avais eu la chance de parler avec lui un peu après. Parce qu’il avait joué... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 21:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
31 mai 2007

Lève-toi et Martsch

Plus les albums passent, plus la possibilité de voir un jour Built To Spill en concert semblait s’éloigner, surtout depuis qu’ils ne sont même plus distribués en France. Pourtant, chaque fois que je réécoute leur Live paru en 2000, l’envie n’en est que plus grande : c’est sans doute l’enregistrement en concert le plus indispensable depuis Weld, de Neil Young & Crazy Horse, dont Built To Spill reprend « Cortez The Killer » (si c’est pas une coïncidence, ça…). Je n’ai pas cru à l’annonce de leur date parisienne il y a quelques mois.... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 21:03 - - Commentaires [7] - Permalien [#]