28 novembre 2009

Dans le Windmill(e)

Quand, dès la fin du premier morceau, je l'ai vu quitter son clavier pour venir rouler du cul devant les premiers rangs amusés, puis s'excuser de danser comme son père, j'ai compris que tout était possible pendant un concert de Windmill. Y compris que le chanteur passe autant de temps à parler qu'à chanter, qu'il se moque de la noirceur de ses propres textes, qu'il puise très loin ses références culturelles (il compare le duo formé par son bassiste et son batteur au couple Schwarzenegger / De Vito dans le film "Twins") et... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 10:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

15 novembre 2009

Chuck Me I'm Famous

Tous les matins, je retrouve Chuck sur le quai du métro et on fait le chemin ensemble jusqu'à la porte de Clignancourt. Le fait qu'il ait des avis arrêtés sur à peu près tout et n'importe quoi (la forte dose d'énergie sexuelle statique au sein des journaux étudiants, la carrière de Falco, en quoi Kid A prédit le 11 septembre 2001, le délai réglementaire avant de sortir avec l'ex de son meilleur ami, la frontière ténue entre la tristesse et l'intelligence, les films dont le héros est victime d'un complot auquel personne ne croit sauf... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 15:35 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
08 novembre 2009

Embarquement retardé

On m'avait tellement prédit que j'allais adorer cette série que j'y suis allé à reculons : j'avais autant peur d'être déçu que de décevoir ceux qui me l'avaient recommandée. Et puis je n'arrivais pas à mettre la main sur l'intégrale de la saison 1 sous-titrée en français. J'en avais fait mon deuil quand j'ai fini par intercepter un DVD qui circulait de mains en mains. Tiens donc : deux ans après tout le monde, j'allais enfin pouvoir avoir un avis sur Flight of  The Conchords.    S'est produit ce qui devait se produire... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 18:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
07 novembre 2009

Georgia on My Mind

D'une manière inconsciemment sexiste, je consacre toujours plus de place sur ce blog à mes chanteurs préférées qu'à leurs homologues féminins. Peut-être parce que ma discothèque sent plus le parfum de la Converse usagée que l'eau de Cologne. Et pourtant : l'intensité de la relation que j'ai pu établir avec certaines muses rendrait jaloux plus d'un barbu.  Si je connais Georgia depuis plus d'une dizaine d'années, c'est petit à petit que je me suis attachée à elle. Parce qu'elle signe une chanson importante sur chaque album de Yo... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 21:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 novembre 2009

Les années laser

Je ne sais pas si c'est le fait de publier sur Facebook  des souvenirs liés à mon adolescence ou un après-coup du concert de Fleetwood Mac, mais je suis actuellement en pleine régression. Sur les derniers vide-greniers de l'automne, j'ai acheté mon poids en compact-disques : les mêmes, en général, que j'avais commencé à remplacer il y a 10 ans au profit de vinyles. J'ai tout repris sans discernement. Même l'album des Pale Saints paru après le départ de Ian Masters ? Même celui-là. Comble du mauvais goût, j'ai aussi investi dans... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 00:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


  1