18 octobre 2009

Waiting For My Mac

Millions d'albums vendus, linge sale lavé en public, production calibrée FM, mecs en collants et queue de cheval, blondes aux cheveux lissés : il m'aura fallu 35 ans pour parvenir à passer ces épreuves et apprécier Fleetwood Mac pour ce qu'il est. Soit un groupe ayant marqué l'inconscient collectif à l'aide de chansons qui ont dépassées le contexte difficile de leur élaboration. Je ne parle pas évidemment du Fleetwood Mac de Peter Green, mais de cet espèce de monstre qui s'est abattu sur les charts américains à la fin des années 70. ... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 18:35 - - Commentaires [4] - Permalien [#]