29 août 2009

La solitude du streameur de fond

Ça doit faire à peu près un mois que je n'ai pas allumé la télévision. Ce n'est pourtant pas l'occasion qui m' a manqué, mais l'envie m'est complètement passée. Je n'ai plus connaissance des programmes depuis que mon abonnement à Télérama est terminé, et je ne suis certainement pas assez motivé pour aller les consulter sur internet. Alors j'ai repris les séries que j'avais laissées en plan, comme les deux dernières saisons de The Shield. J'ai fini par accepter la mort de Lem et j'ai repris les patrouilles au sein de la Strike Team. Ca m'a bien occupé pendant au moins deux semaines. J'ai enchaîné sur la saison 4 de Weeds, après que Agrestic ait été dévoré par les flammes. A l'image de son générique, cette série a une capacité à se renouveller étonnante. J'y suis totalement accro, ce qui, venant de la bouche d'un non-fumeur, n'est pas le moindre des compliments. J'ai aussi découvert Pushing Daisies, que je savoure comme une madeleine, puisque c'est un peu comme si un sosie de Audrey Hepburn venait remplacer au pied levé Emma Peel dans une saison de Chapeau Melon & Bottes de cuir. Chaque détail est si minutieusement soigné que c'est parfois l'essentiel qui bat de l'aile : les intrigues, pas toujours follichones. Sur les neuf épisodes que compte la saison 1, trois sont franchement dispensables.

pushing
Si je ne regarde plus la télévision, c'est aussi que j'ai découvert les nombreux sites qui proposent du streaming vidéo. Je n'aurai certainement pas osé télécharger ces séries : je me suis par contre habitué  à les regarder en flux continu, malgré des limites techniques (pas plus de 72 minutes de visionnage gratuit, un décalage parfois entre le son et l'image, une résolution parfois un peu limite...) et morales (aucune de ces plateformes n'est légale : tous leurs contenus sont fournis par des internautes qui les ont eux-mêmes piratés). Pourquoi n'existe t-il toujours pas aujourd'hui un Deezer ou un Spotify de la série TV ? Pas une formule de pay-per-view comme il en existe déjà à peu près partout (avec les limites de ce genre d'offre : visionner l'intégralité de la saison 5 de Lost sur le site de TF1 revient pratiquement aussi cher qu'acheter le coffret DVD à sa sortie), mais un système d'abonnement mensuel qui donnerait accès à l'intégralité des contenus. Je n'ai pas envie d'acheter des DVD que je ne regarde qu'une seule fois : par contre, je serai intéressé d'avoir accès, moyennant une taxe qui ne serait pas supérieure au prix d'un CD, à une offre en VOSTR de qualité, ne serait-ce que pour revoir les séries oubliées auxquelles je faisais référence récemment.

Car le streaming vidéo sous le manteau est loin d'être satisfaisant. Le choix des langues est très aléatoire, toute comme la disponibilité de l'intégralité des épisodes. Le système repose sur la bonne volonté d'internautes zélés qui postent ce qu'ils ne trouvent pas ailleurs. J'ai parfois l'impression de me retrouver projeté plusieurs années en arrière, quand je m'abimais les yeux à regarder, en basse définition, les épisodes de la saison 1 de Heroes sur Dailymotion. Qu'est-ce qui a changé depuis ? A la fois beaucoup de choses et rien. Les sites pirates se sont multipliés (j'en découvre toutes les semaines, aussi excité que horrifié), mais les alternatives légales se comptent toujours sur les doigts de la main d'un grenadier victime d'un accident du travail : pour une solution comme Canalplay, qui propose aux abonnés Orange de revoir l'intégralité des programmes de Canal Plus pendant un mois, combien de ports battant aujourd'hui pavillon noir ?

weeds
Je ne sais pas encore sur quoi je vais enchaîner à la fin de la saison 5 de Weeds. Je lis les résumés de séries dont je n'ai jamais entendu parler, et j'hésite : Mitchell est un homme de ménage dans un hôpital, où son ami geek George y est brancardier. Tous deux aimeraient aller en ville et traîner avec d'autres personnes, mais un petit problème s'oppose à leurs désirs : Mitchell est un vampire, et George un loup-garou. Tentant... Cette série met en scène une famille polygame d'Utah, membre de l'Église Fondamentaliste de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, un mouvement religieux issu du mormonisme. La première et seule épouse légale de Bill est Barb, mais il partage aussi son lit avec sa « femme moyenne », Nicki, et sa « plus jeune femme », Margene. Pas mal non plus... Un petit dernier pour la route ? Chad Vader est en quelque sorte le petit frère de Darth, il a le même costume que lui à cause d'un accident de vélo qui l'a fait aboutir dans un volcan. Initialement, Chad est gérant d'une épicerie mais malgré, ses grands pouvoirs et son épée laser, il n'arrive pas à se faire respecter... J'hésite encore. Quoi, le premier épisode de la saison 4 de Dexter vient d'être diffusé aux Etats-Unis ? Si en plus, vous me prenez par les sentiments...

Posté par philippe dumez à 10:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur La solitude du streameur de fond

    Salut Philippe D.
    Lire ton blog me donne le sourire (je viens decouvrir cette page via colonel) mais en plus qu'est-ce que je partage ton avis sur ce point ; j'avais decouvert un logiciel gratuit qui permettait de "magnetoscoper" 15 h par mois de canal satellite via internet. Je trouvais ca super, surtout vivant a l'etranger (des emissions d'arte comme le dessous des cartes ou des films meconnus comme Slogan avec la premiere rencontre Gainsbourg-birkin, dans parler de certaines series) ...mais proces, et ils ont ferme. Eh bien j'etais pret a payer tous les mois une somme modique pour continuer d'utiliser ces services. La qualite de l'image n'etait pas des meilleures mais finalement, cela me convenait pour l'utilite que j'en avais. POURQUOI ne nous propose-t-on pas d'alternative aux prix mirobolants des pack DVD et/ou telechargements legaux pour ces series, hein? Bon cela etant dit, il est tard je vais me coucher. Bien content de t'avoir lu, amities. olivier

    Posté par olivier Balez, 05 octobre 2009 à 03:01 | | Répondre
Nouveau commentaire