17 juin 2009

A la baguette (10)

A l'heure d'enregistrer les bagages, petite tentative de bilan. Qu'est-ce qui va le plus me manquer une fois rentré en France ? Les carpes qui peuplent chaque point d'eau et qui ouvrent grand la bouche chaque fois qu'elles vous voient arriver dans l'espoir que vous les nourrissiez ? Les reproductions en plastique de chaque plat à l'entrée des restaurants ? Les bazars à 100 yens ? Les gants blancs des chauffeurs de taxi ? La courtoisie ? Le petit jet d'eau chaude qui vient vous nettoyer entre les fesses dans les toilettes ? Les chats dégriffés qu'on peut louer à la demi-heure pour jouer avec ? Le kimono de service qui est mis à votre disposition par l'hôtel ? Les cours de guitare à la télévision ? Le signal sonore à chaque feu qui permet aux aveugles de traverser ? Les couvertures en papier qui sont disposées sur les livres que vous venez d'acheter pour ne pas qu'ils s'abîment ? La cohabitation harmonieuse entre les piétons et les vélos ? Les chants d'oiseaux diffusés dans les couloirs de l'hôtel le matin ? Les brigadiers qui s'arrêtent spécialement pour briquer les panneaux de signalisation ? Les histoires avec lesquelles la guide nous assommait dans le car et dans lesquelles il était toujours question de Hideyoshi et de Nobunaga ? La soupe de maïs ? Les garde-parapluie à l'entrée des hôtels ?

japon_30
L'extravagance des looks ? Le fait que dans le métro, on vous conseille de mettre votre portable sur vibreur pour ne pas déranger votre voisin ? Cette machine à peler les pommes que j'ai vu sur le marché à Takayama et que je regrette presque de ne pas avoir achetée ? Les magnifiques affiches sur lesquelles James Earl Jones fait de la réclame pour du café ? Cette figurine d'éléphanteau qu'on trouve à l'entrée de chaque pharmacie ? Les glaces au thé vert ? Les biscuits à la châtaigne ? Les distributeurs automatiques de makis et d'onigiris ? Les rizières depuis la vitre du car ? Le fait que la buée ne se forme jamais sur la glace au-dessus du lavabo quand vous sortez de la douche ? Le second rouleau de papier-toilette fixé à côté du premier au cas où ? Le fait d'être entièrement pris en charge ? Les hérons qui dorment sur une seule patte ? Les fils électriques qui courent partout dans le ciel ? Les sèche-mains à vitesse supersonique ?

japon_29
Pour l'instant, celui qui va le plus me manquer, c'est le petit marmiton qui, tous les matins, de 06h00 à 10h00, prépare le pain perdu pour le petit déjeuner au Shinagawa Prince Hotel. Tablier immaculé et béret sur le crâne, entièrement dévoué à son activité gourmande. Il retourne les tranches pour qu'elles soient bien prises des deux côtés avant de vous servir et d'enchainer sur une nouvelle fournée.  Impossible de lire sur son visage s'il s'ennuie profondément ou s'il s'épanouit dans son travail. Il est peu à l'image de ce pays, travailleur et silencieux. Je ne sais pas si j'aurai la chance d'y retourner un jour. Mais j'en rêve déjà. Je passe la porte du Tezuka World Entertainment Square, et les t-shirts de Black Jack sont en soldes. Alors je les prends tous et j'en porte un différent tous les jours.  J'achète même celui avec Pinoko qui montre sa culotte, et je le garde pour dormir.

japon_31
Le Japon, en vérité, j'y retourne tous les soirs, et j'en reviens tous les matins. Si j'ai parfois l'air fatigué, c'est parce que j'ai fait les magasins toute la nuit. Je stocke tout ce que j'ai trouvé sous mon oreiller. Et peu importe si, au réveil, tout a disparu. L'envie, elle, demeure intacte. Et le goût du radis mariné au petit déjeuner, inoubliable.   

Posté par philippe dumez à 00:19 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


Commentaires sur A la baguette (10)

    Konnichiwa

    C'est pas parce que je n'avais pas commenté que je n'avais pas lu - j'attendais juste la fin. Merci pour ces 10 "À la baguette", qui m'ont renvoyé à mes propres souvenirs et impressions. Oui, vraiment, l'effet "Lost in Translation", c'est du cinéma - la réalité est tellement mieux. Et j'ai noté au passage qu'il y a du "grand-roman-d'une-génération" en gestation, mais je n'insisterai pas...

    Posté par Thierry, 18 juin 2009 à 12:15 | | Répondre
  • Pas si lost que ça

    Tu fais fort mon bonhomme : tu as réussi à réveiller mes souvenirs japonais pourtant vieux de 8 années... La prochaine fois je viens avec toi. C'est quoi cette histoire de romans, il existe en vrai ?

    Christophe

    Posté par automne, 18 juin 2009 à 20:30 | | Répondre
  • Putain c'était bien.

    Posté par St, 19 juin 2009 à 12:42 | | Répondre
  • Merci pour le voyage Phil !
    Pour le pèle-pomme, j'ai acheté le mien chez Simon, rue montmartre : www.simon-a.com

    Posté par marcassin, 21 juin 2009 à 19:27 | | Répondre
  • Mr Toutou m'a envoyée vers tes notes car je pars en octobre au Japon… Comme si je n'étais pas déjà suffisamment impatiente! j'en rêvais depuis longtemps, j'en rêve encore plus. Merci.

    Miss Magoo (de mémoire d'outlaw).

    Posté par Miss Magoo, 07 juillet 2009 à 14:06 | | Répondre
  • awww, tu as fais revenir tout mes souvenirs...

    merci!

    Posté par ath, 17 août 2009 à 17:18 | | Répondre
Nouveau commentaire