09 juin 2009

A la baguette (6)

Réveil à 07h00, petit déjeuner à 07h30, puis rendez-vous à 08h00 dans le hall en bas. Le check-out devra préalablement être fait, et les bagages auront été déposés dans le couloir avant 07h30 afin que le personnel de l'hôtel puisse les descendre. Depuis près d'une semaine, notre vie ressemble à celle d'un groupe en tournée, avec l'excitation que cela comprend... et le début de routine qui pointe son nez. Depuis que nous avons quitté Tokyo, nous séjournons chaque nuit dans un hôtel différent. Arrivée vers 18h00, remise des clés, rendez-vous à 19h00 pour aller dîner et temps libre pour ceux qui tiennent encore debout.

japon_18
Kyoto, avec ses rues perpendiculaires, ressemble à une ville américaine. Il est pratiquement impossible de s'y perdre tant l'implantation des bâtiments répond à une logique imperturbable. Hier soir, à Kanazawa, notre escapade nocturne s'est soldée par un échec : lundi soir oblige, il n'y avait pas âme qui vive dehors. Kyoto, par contre, brille de toutes ses lumières sitôt la nuit tombée. Alors on flâne le long de Shigo-Dori. Et sans prévenir, on tombe sur la plus longue galerie commerciale du monde. Des magasins à perte de vue dans une artère couverte. On fait peut-être un kilomètre à l'intérieur, avant de décider de rebrousser chemin. Et là, surprise : il y a une seconde artère parallèle avec encore plus de magasins. Et autant de raisons de revenir demain. Mais il va falloir joué serré, puisque ce sont pas les incontournables qui manquent, à commencer par la boutique du musée Tezuka ou Mijas Pittoo, dont on nous a vanté les mérites avec des sanglots dans la voix. Visiter moins de temples, de sanctuaires, de jardins, tout ça pour aller claquer nos yens ? Si ce n'est pas malheureux d'entendre ça.

japon_19
Pourtant, je fais partie de ceux qui ont la faiblesse de penser qu'une supérette ou un centre commercial sont aussi intéreressants qu'un musée. Je ne manque jamais l'occasion d'aller trainer dans un Wallmart ou un 7 to 7. J'aime passer des heures au rayon alimentation à m'esbaudir devant un emballage coloré ou chercher une mention explicative en anglais sur une étiquette. Si je ne me retenais pas, je prendrai tout en photo. Et j'adorerai l'idée de ne rentrer qu'avec des photos de nourriture à titre de souvenirs. Et le Pavillon d'Or, tu l'as vu ? Oui, mais regarde cette boîte de bouchées praliné qui ont la forme du Mont Fuji. Délire, non ? (A suivre...)

Posté par philippe dumez à 09:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur A la baguette (6)

    les boutiques de souvenirs, les galeries marchanges j'aimerais bien savoir l'inventaire à la Prévert de ce que tu vas ramener de ce voyage !

    Posté par seb, 11 juin 2009 à 00:07 | | Répondre
Nouveau commentaire