17 février 2009

Pigeonné

Etat fiévreux, troubles nerveux, propos incohérents : ce sont des symptômes que je connais par coeur. Il y a quelques mois, Chad Vangaalen était responsable d'une subite poussée de fièvre. Elle n'avait pas duré très longtemps (la déception d'un concert en demi-teinte, après une session sans pile pourtant prometteuse, avait suffit à la faire passer), mais elle m'avait fait du bien. Quand mon corps sera devenu totalement insensible au virus de la nouveauté, ma vie sera bien triste et j'arrêterai d'écrire sur la musique. Mais ce n'est... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 21:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]