03 janvier 2009

Seth de coeur

Même si sa participation reste du stade de l'anecdotique, c'est peut-être l'unique bonne surprise de la saison 3 de Heroes. Si je l'ai reconnu depuis le coup d'oeil, et malgré une barbe fournie, c'est que j'ai tous les jours sous les yeux une figurine le représentant. En 1999, il était partout : à la fois à l'affiche de LA comédie américaine de l'année et de LA série incontournable du moment. Après un tremplin pareil, qui aurait cru que Seth Green disparaîtrait aussi vite des écrans ?

seth

Dans Buffy contre les vampires, cet adolescent tourmenté par les problèmes existentiels de son âge dissimulait une maladie honteuse : la lycanthropie. Un personnage qui aurait très bien pu sortir des pages du Black Hole de Charles Burns et vivre au fond des bois, au milieu des exclus. C'est peut-être même bien là qu'il se réfugie quand il décide de quitter Sunnydale, le temps de devenir maître de son instinct animal. Et quand il tire définitivement sa révérence à la fin de la saison 4, ce n'est pas seulement parce qu'il a découvert qu'il a vite été remplacé dans le coeur de son aimée : c'est parce que le cinéma lui tend les bras. Dans Austin Powers 2, il est le rejeton que Dr Evil cherche à serrer dans ses bras. A défaut de lui rapporter un oscar, son rôle lui vaut d'être figurinisé une seconde fois.

Mais Seth Green ne tarde pas à être rattrapé par la malédiction qui s'abat sur tous les acteurs de série. Il ne parvient à percer, fait des apparitions dans That 70's Show, Entourage et Earl. Dans la saison 3 de Heroes, il assiste à la téléportation de Hiro Nakamura dans son magasin de comics. Il fait mine d'être surpris alors qu'après 4 saisons de Buffy, il ne compte plus les apocalypses qu'il a aidé à déjouer. Même si il ne reste pas plus de 5 minutes à l'écran, ça m'a fait plaisir de le revoir. Il m'a rappelé l'époque bénie de la trilogie du samedi, les 3 nouveaux épisodes en VF saucissonnés par la publicité qu'on attendait impatiemment. Un peu difficile d'expliquer, 10 ans plus tard, ce que ce genre de cérémonie hebdomadaire pouvait représenter. Mais les anciens de Sunnydale n'ont rien oublié. Et ont toujours un petit pincement au coeur chaque fois qu'ils aperçoivent un témoin de ce passé proche et pourtant totalement révolu.   

Posté par philippe dumez à 00:37 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


Commentaires sur Seth de coeur

    déjà, un post qui parle de buffy, de trilogie du samedi et qui cite black hole, je ne pouvais pas rester sans rien dire (sans doute parce que je suis en plein revival sunnydale). mais à propos de seth green, s'il ne fait plus maintenant que des guests sur le petit ou le grand écran, il ne faut surtout pas oublier qu'il est le créateur du génial "robot chicken", qu'il écrit, produit et réalise depuis 2005. forcément, ça occupe.

    Posté par Nora, 03 janvier 2009 à 04:30 | | Répondre
  • De temps en temps on le croise... Mais tous ceux qui ont abandonné Buffy l'ont payé, à commencer par Sarah Michelle Gellar à qui on ne propose désormais plus que les films que Paris Hilton a refusés.
    Pour l'anecdote, Seth Green est le seul acteur de Buffy-la-série à avoir tourné dans Buffy-le-gros-navet, où il incarnait un vampire, coupé au montage.

    Posté par Jean-no, 03 janvier 2009 à 10:22 | | Répondre
  • Seth était aussi très bien dans Greg The Bunny (2002), une sitcom déjantée façon "Sesame Street" backstage, avec également Sarah Silverman et Eugene Levy. Evidemment, ça n'a pas marché (12 épisodes seulement), mais ceux qui ont vu ça sur Jimmy (qui fut une chaîne plus qu'estimable, nostalgie quand tu nous tiens) s'en souviennent encore...

    Posté par Thierry, 03 janvier 2009 à 11:14 | | Répondre
  • D'un autre côté par rapport à James Marsters ( qu'on attend dans le rôle de Piccolo dans Dragon Ball Z... ) ou Nicholas Brendon, il s'en tire plutôt bien !!!

    Et puis il avait un super nom dans Braquage à l'italienne...

    Posté par lyle, 04 janvier 2009 à 14:07 | | Répondre
  • comment un série comme Greg The Bunny avait-elle fait pour m'échapper??? grand merci à vous tous, Philippe et commentateurs, bonne saison 2009!

    Posté par renaud, 05 janvier 2009 à 23:05 | | Répondre
  • RADIO DAYS

    Il est le personnage principal de RADIO DAYS de Woody Allen (1986), son meilleur rôle !

    Posté par davidscrima, 06 janvier 2009 à 16:58 | | Répondre
Nouveau commentaire