23 décembre 2008

Le top 5 des concerts que j'ai ratés en 2008

1/ Iron & Wine au Divan du monde, 20 janvier 2008.

iron

Pourtant, celui-là, on ne peut pas dire que je ne l'attendais pas de pied ferme. A peu près depuis la sortie de "Our Endless Numbered Days". Et j'ai fait l'idiot. J'ai pensé qu'il ne serait pas nécessaire de réserver puisque, de toute façon, personne n'a jamais entendu parler de Iron & Wine par ici. Grosse bêtise dont je me repends encore aujourd'hui . Et même si j'ai pu lire ici et là que le groupe qui accompagne Sam Beam ne restituait pas la magie des prestations solo du barbu, j'attends toujours de me faire ma propre idée sur la question. Certainement au prochain album. Si je ne fais pas le con.

2/ Phosphorescent à Mains d'Oeuvre le 13 avril + à la Maroquinerie le 20 mai 2008.

phospho

Pour oublier Iron & Wine, je prenais les paris en mars dernier : 2008 serait l'année de Bon Iver & Phosphorescent. Sauf que depuis, le premier a éclipsé l'autre. Je ne sais pas plus les excuses que j'ai invoqué pour rater ses deux passages parisiens. Et même si Bon Iver entre temps m'a donné entière satisfaction, j'ai l'impression qu'il a été désigné vainqueur par défaut vu que le match n'a pas eu lieu. Allez, on va dire que je lui achèterai un t-shirt la prochaine fois pour me faire pardonner.

3/ The Ruby Suns à la Flèche d'Or le 31 mai + à Point Ephémère le 14 novembre.

ruby

A chaque fois, la concurrence les a éclipsés. J'avais toujours à faire à l'autre bout de Paris et à la même heure. Ce n'est pourtant pas faute d'adorer leur album, au sujet duquel je n'ai pourtant pas écrit une seule ligne. The Ruby Suns, le groupe que j'ai manqué en 2008 ? A l'aise. Avec quelques dizaines d'autres.

4/ Ralfe Band à la Flèche d'Or le 10 septembre.

ralfe

Matthieu m'avait fait découvrir l'album quelques jours plus tôt chez lui, et j'avais immédiatement été conquis. Par assez cependant pour remonter la rue de Bagnolet en velib' et aller les applaudir. Même si je n'avais pas pris le temps d'acheter le disque entre temps, j'aurai quand même pu faire un effort.

5/ Ween à la Maroquinerie le 11 mai 2008.

ween

Je ne raconte même plus l'histoire du voyage organisé par le C.E. à Lisbonne auquel je m'étais inscrit 6 mois plus tôt puisque personne n'y croit. Et pourtant c'est la triste vérité : Ween a choisi une des deux nuits où j'ai découché en 2008 pour venir faire une halte parisienne. Je regardais le soleil se coucher sur le Tage pendant que eux jouaient à moins de 20 minutes de chez moi. Je préfère ne même plus en parler (mais ceci dit, Lisbonne, c'est très joli aussi).

Photos : Max Fischer, Dennis Stempher, Kirstiecat, Chris CB et Nomadic Bohemian.

Posté par philippe dumez à 17:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Le top 5 des concerts que j'ai ratés en 2008

    3 groupes de barbus sur 5, tout de même. Pas étonnant que je m'intéresse moins au rock, finalement...

    Posté par Vincent, 24 décembre 2008 à 13:56 | | Répondre
  • Je confirme : Phosphorescent à la Maro, c'était du très bon.

    Posté par garrincha, 25 décembre 2008 à 20:26 | | Répondre
  • Le Ralfe Band à la Flèche d'or, ça avait quelque chose de pathétique: match de foot de l'équipe de France ce soir-là, du coup 25 spectateurs plus ou moins intéressés. Mérite mieux.

    Les 2 concerts de Phosphorescent étaient très bien, 2 fois totalement dans une veine folk psyché/barré/taré.

    Posté par Slung, 30 décembre 2008 à 20:08 | | Répondre
Nouveau commentaire