04 décembre 2008

Sicaugraphie

Si Natacha Sicaud n'est pas la plus prolifique des bloggeuses (elle peut rester pratiquement un mois sans poster), c'est certainement celle qui m'étourdit le plus actuellement, tant en raison de la grâce de son dessin, dont la simplicité n'est jamais une évidence (elle déchire à peu près en tout : en croquis, en portrait, en dessin animalier, en feutre, et même en post-it) que de la tendresse de ses récits. C'est bien simple, je crois bien que, depuis Aude Picault, je n'avais pas autant craqué. D'ailleurs c'est Natacha qui a repris Eva, la série que Aude a crée dans les pages de Voici et dont le tome 1 constitue toujours un cadeau d'anniversaire de dernière minute aussi bon marché qu'apprécié.

natacha_1

Si vous ne la connaissez pas, la page qu'elle a récemment mis en ligne sur Mon beau sapin résume en quelques images l'étendue de sa sensibilité, puisque chaque case replace l'auteure face aux différents désillusions qui l'ont accompagnée à chaque stade de sa vie. Cette page m'a mis dans un drôle d'état. Je ne savais pas s'il fallait rire ou pleurer, mais ça faisait très longtemps en tout cas qu'on ne m'avait pas secoué aussi profondément. Et ce alors que j'ignore à peu près tout d'elle, que je n'ai jamais eu la chance de la rencontrer mais que je devrais faire attention, puisque même les yeux bandés, elle met dans le mille. 

natacha_3

La nuit, je rêve que Threadless édite des t-shirts dessinés par Natacha Sicaud, que je les commande tous pour renouveller ma garde-robe mais que je suis obligé d'aller le chercher le colis à la poste vu que, quand le facteur s'est présenté, j'étais allé accompagner les Zouzous à l'école et que Moutarde était sous la douche. C'est samedi et il y a beaucoup d'attente. Je suis un peu inquiet parce que tous ceux qui ont fait la queue devant moi ressortent avec un paquet de chez Threadless et à chaque fois j'ai peur que ce soit le mien qu'ils emportent par erreur. Je finis par arriver au guichet, mais quand j'ouvre l'emballage, tous les animaux dessinés par Aude s'échappent et dévalent l'avenue de la République.  Je me retrouve avec une pile de t-shirts blancs à la main et je me demande si, parmi les conditions de vente imprimées en tout petits caractères, il y a une clause de remboursement. En me déshabillant pour prendre une douche, je me rends compte que mon corps est entièrement tatoué de dessins de Natacha. Qu'est-ce que je dois en déduire ? Que cette fille, je l'ai déjà dans la peau ?

Posté par philippe dumez à 00:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Sicaugraphie

    Je suis d'accord, elle a vraiment un trait très gracieux.

    Posté par Anne, 04 décembre 2008 à 18:53 | | Répondre
  • Compile au poil

    Commentaire n'ayant rien à voir avec ce post (bien que le blog en question soit effectivement assez impressionnant graphiquement parlant) : J'espère parler aux noms des commentateurs de Iwannabeyourblog en te remerciant pour yours Own Late Night Tales. Du reste, à ce propos je ne parlerai pas de mou mais plutôt de moelleux ou de velouté, ce qui n'est pas plus mal pour passer l'hiver au chaud. Si l'envie te prenait dans un avenir prochain de nous faire une deuxième saison (un volume plus excité pour se réveiller au printemps?) : pas de soucis!

    Posté par Tuco, 05 décembre 2008 à 08:47 | | Répondre
Nouveau commentaire