21 novembre 2008

No Aloha for Noah

En sortant du concert de Noah and The Whale à Point Ephémère au mois de mai dernier, je m'étais dit que c'était probablement la dernière fois que je voyais ce groupe avant qu'il n'explose. Car le triomphe de ces anglais était annoncé puisqu'ils avaient tout : des gueules d'anges encore imberbes, une générosité incroyable, un charisme étourdissant, et surtout des chansons. Il me fallait remonter très loin, peut-être aux Dexy's Midnight Runners, pour me souvenir de morceaux qui donnent autant envie de prendre son voisin dans les bras et... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 00:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]