21 novembre 2008

No Aloha for Noah

En sortant du concert de Noah and The Whale à Point Ephémère au mois de mai dernier, je m'étais dit que c'était probablement la dernière fois que je voyais ce groupe avant qu'il n'explose. Car le triomphe de ces anglais était annoncé puisqu'ils avaient tout : des gueules d'anges encore imberbes, une générosité incroyable, un charisme étourdissant, et surtout des chansons. Il me fallait remonter très loin, peut-être aux Dexy's Midnight Runners, pour me souvenir de morceaux qui donnent autant envie de prendre son voisin dans les bras et de danser avec lui. Le violon y était sûrement pour quelque chose, mais ce soir-là, six mois avant la sortie de leur album, Noah and The Whale avaient gagné mon soutien indéféctible en moins de temps qu'il n'en faut pour dire merci. Si leur fraîcheur n'était pas tuée dans l'oeuf par un producteur à la main lourde, ils seraient LA révélation de la rentrée. Voire de l'année puisque à coté de Mary, Five Years Time, Jocasta ou Shape of My Heart, MGMT rase les murs.   

noah_and_the_whale

Six mois plus tard, le concert de Noah and The Whale à la Maroquinerie n'affiche pas complet. L'album est-il seulement sorti ? Très discrètement. Est-il à ce point raté que personne n'en parle, ou tout le monde serait-il passé à côté ? Je suis retourné les applaudir sans l'avoir écouté, sur la foi de leur précédente prestation. Même si j'avais peur de trouver ça moins bien, je n'avais pas envie de les rater, parce qu'après celui-ci, c'est sûr, ils vont devenir énormes. La soirée traîne un peu et ils se font attendre. Mais, dès le premier morceau, le charme est instantané. Le public, malgré la distribution généreuse de tickets-boissons, est peut-être un peu moins chaud qu'à Point Ephémère, mais eux se dépensent sans compter. Comment font-ils pour être aussi bons ? Et pour jouer à 100 à l'heure "Girlfriend In a Coma" sans que ce soit un sacrilège ? Les voir ne me donne qu'une envie : d'y retourner la prochaine fois. Même si, entre temps, ils seront devenus plus gros que Franz Ferdinand et Arcade Fire réunis. Ce qui est assuré. Mais qui risque de prendre plus de temps que prévu.

PS : l'album est en écoute sur Deezer. 

Posté par philippe dumez à 00:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur No Aloha for Noah

    Je ne crois pas que l'album soit sorti en France, si ? Et sur ce concert, je reste un peu sur ma faim : ce chanteur, c'est un tout bon mais pourquoi il ne se lâche pas ? A chaque fois qu'on le sent juste a bord de la rupture, au moment de se balancer, il laisse à chaque fois le violon prendre la relève. Du coup, ça fait un peu trop propre sur soi. C'est pas gênant en soi, juste un peu frustrant.

    Posté par garrincha, 21 novembre 2008 à 12:42 | | Répondre
Nouveau commentaire