26 septembre 2008

Aux sombres héros de la mer

"Un monde aussi absurde, ce n'est pas possible. Des samouraïs, des géants, un train qui flotte sur l'eau... Ca va trop loin, merde ! " Ce sont les derniers mots de Kobayashi avant de devenir fou, et il faut dire qu'il y a de quoi : moi non plus, je n'ai rien compris en lisant le tome 1 de Yumihari, le vaisseau rugissant, et il a fallu que je le reprenne dès le début pour commençer à y voir plus clair. Enfin, pas beaucoup : un peu plus clair. Il faut dire que la vie, à bord du Yumihari, n'est pas de tout repos : à peine... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 09:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]