11 juin 2008

Ecolo mais pas trop

pedrosa

Moins d’un an après Trois Ombres, un des livres qui m’a le plus marqué en 2007, Cyril Pedrosa change de registre et publie son premier album chez Fluide Glacial. Un changement de registre aussi radical que réussi. Son secret ? Les Knacki Herta, comme il le confesse tout au long de Autobio. Autant l’humour des éditions Audie avait du mal à se renouveler depuis des années, autant il bénéficie d'un sacré coup de jeune avec cette série qui prend pour cible l’écologie. En pré-adulte lucide, Pedrosa est régulièrement acculé aux limites de son engagement : faut-il proscrire le lait des vaches et vivre dans des cabanes ? Virer le compost sous prétexte qu'il attire les bêtes ? Et des mangues au mois de mars, est-ce compatible avec l'hygiène de vie d'un éco-consommateur responsable ? Il se garde bien du prosélytisme et préfère répondre par la dérision, à la manière d’un Chauzy (auquel sa manière de se caricaturer renvoie immédiatement).

Comme dans Trois Ombres, son trait de pinceau, à la fois souple et dynamique, fait mouche : une mise en couleurs qui va à l’essentiel le met encore plus en valeur. En deux livres, je suis devenu fan de Cyril Pedrosa, auquel je n’accordais jusqu’alors qu’une attention très distraite (j’ai encore relu Shaolin Moussaka dimanche dernier sans être particulièrement convaincu). En deux livres aussi, il est passé du stade de dessinateur à celui d’auteur complet, sans que son talent semble cantonné à un genre particulier. Avec Bastien Vivès et Aude Picault, c’est certainement un des auteurs sur lesquels je compte le plus actuellement pour me surprendre. Et me régaler : ma table est toujours ouverte aux amateurs déclarés de saucisses-cocktail.

Posté par philippe dumez à 20:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Ecolo mais pas trop

    Relis "Ring Circus", malgré une fin décevante c'est très très bon.
    Et as-tu lu "les coeurs solitaires" (chez Dupuis/expresso)? J'en ai aussi gardé plutôt un bon souvenir.

    Posté par Tuco, 12 juin 2008 à 08:19 | | Répondre
Nouveau commentaire