20 février 2008

L'art Jont

jontTout en découpant les délicieux cakes que sa compagne a préparés, Nicolas énumère toutes les excuses auxquelles il a eu droit pour ne pas venir à sa soirée. Pourtant nous sommes une trentaine à avoir bravé le soir, le froid et la relative distance (même si nous sommes en dehors de Paris, le métro court encore sous nos pieds) pour venir fêter les deux ans du studio d'enregistrement qu'il a monté et dans lequel Jont est venu terminer son premier album l'été dernier. Et qu'il revient hanter ce soir pour interpréter quelques chansons à la bonne franquette, les pieds nus et la guitare en bandoulière. Comme beaucoup d'artistes de sa (jeune) génération, Jont ne court pas après les maisons de disques : il monte par contre grâce à son myspace des concerts en appartement, dont certains se retrouvent ensuite en vidéo sur son site internet. Vend son disque, dont il a réalisé lui-même la pochette, de la main à la main. Privilégie la spontaneité, le contact, la proximité, toutes ces vieilles ficelles qui marchent toujours. 

Dans le même français que Jane Birkin, il présente ses chansons. En fermant les yeux, il fait un peu penser à un Chris Martin qui aurait plus écouté Damien Rice que Radiohead. Le potentiel qui sommeille en lui est énorme : il peut aussi bien devenir le nouveau James Blunt que faire les Guillemots à lui tout seul.Tout est possible, y compris la possibilité d'en rester là, à boire des coups avec des inconnus avant de reprendre le train le lendemain. Une semaine plus tard, je réecoute les chansons de Jont sans le goût du cake salé au bout des doigts : produites de manière assez dépouillée, elles n'ont rien perdu de leur émotion. Retenez bien ce nom : Jont. Vous n'en entendrez peut-être plus jamais parler. Ou vous n'en pourrez plus tellement on vous a bassiné avec. Mais vous vous souviendrez quand même de la chair de poule que vous avez eu les cent premières fois où vous avez entendu Supernatural à la radio.

Posté par philippe dumez à 23:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur L'art Jont

Nouveau commentaire