06 août 2007

La grande vadrouille (3)

18452006Pendant que les enfants jouent, je crois reconnaître une chanson qui m’est familière. Ce n’est pas la version que je connais, mais le refrain est inoubliable : C’est "Jambalaya". Mais qui écoute Hank Williams ici à plein tubes ? Je décide d’aller élucider le mystère. Surtout que d’autres tubes country lui succèdent. Y aurait-il une soirée cajun qui m’aurait échappé, entre "Les portes du Roussillon se donnent en spectacle" (placette Renouveau) et la soirée cinéma Gad Elmaleh avec "La Doublure"  (salle polyvalente) ? Une grande compétition de line dance ? Je déambule dans les ruelles en tendant l’oreille. Mais ma déception est évidemment à la hauteur de mon attente : passé la sortie du village, je tombe directement sur le grand show Monster Truck qui fait patienter ses spectateurs à grandes rasades de pedal steel. Avant d’ entrer dans la vif du spectacle : de la bonne eurodance des familles pour rythmer le défilé des pilotes et la présentation des véhicules. Je rentre un peu dépité. Heureusement que, dans l’épisode de Veronica Mars que je regarde, il y a un titre d’un de mes albums préférés de ces dix dernières années : "Pick Up The Phone" par The Notwist. Pick Up The Phone / And Answer Me At Last / Today I’ll Step Out Of Your Past. Je méritais bien ça pour me consoler.

Surtout que Veronica Mars m'a été survendu par des fans de Buffy. Julie, pas plus tard qu'il y a quelques jours, écrivait dans les commentaires de ce blog : "ta vie ne sera plus jamais la même". C'est vrai que depuis que j'ai fini la saison 1, il y a pour moi un avant et un après. Avant, je faisais confiance aux nostalgiques de Sunnydale (même quand ils me conseillaient de regarder Angel, alors même que j'avais abandonné la série en cours de saison, en me promettant que ça allait s'améliorer après : ils avaient raison - même si la copie n'a jamais égalé l'original). Maintenant, beaucoup moins.

Paradoxalement, c'est aussi un fan de la tueuse qui m'a prêté les deux premières saisons de Arrested Development ("Les nouveaux pauvres", quel titre idiot), la série la plus drôle que j'ai eu l'occasion de regarder depuis Curb Your Enthusiasm ("Larry et son nombril", pas terrible celui-là non plus) : après avoir terminé la première, je me régale en découvrant la seconde, qui atteint le même niveau d'hystérie collective. Arrested Development, c'est la saga de la famille Bluth : le père est en prison pour détournements de fonds, et c'est un des fils - Michael , le seul à avoir la tête sur les épaules- qui doit reprendre les rênes de l'entreprise famiale. Comme dans les meilleurs séries américaines, le casting - composé d'inconnus (mis à part Henry "Fonzy" Winkler, qui tient un second rôle) - est explosif, le rythme intense, l'humour corrosif. Au-delà de la comédie, c'est le mythe de la famille nombreuse américaine (avec une pièce rapportée de choix en la personne du docteur Tobias Funke, joué par l'extraordinaire David Cross) qui est passé au vitriol. La famille Bluth vit dans une maison témoin isolée sur un site de construction désert : eux ne risquent pas d'entendre la chasse d'eaux des voisins ou la ventilation qui se met en route chaque fois que quelqu'un entre dans la salle de bains comme c'est notre cas. Chacun sa peine ! Mais la mienne ne dure que jusqu'à la fin de la semaine. ..

Posté par philippe dumez à 21:59 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur La grande vadrouille (3)

    Mon cher Philippe,

    Ce mimetisme commence a devenir fort troublant...
    Non seulement tu decouvres les tresors du Manga en même temps que moi, mais en plus tu t'averes etre un inconditionnel de la serie la plus drole du monde civilisé : Arrested Development.

    Si bien que j'hesite à te conseiller deux autres shows comiques que j'aime beaucoup : The Office et surtout 30 Rock qui marque la resurection d'un acteur tres sous estimé, Alec Baldwin, qui trouve enfin un role comique à sa valeur...

    Trop tard... C'est fait...

    Bon visionnage,

    Gilles

    Posté par Gillouf, 09 novembre 2007 à 23:55 | | Répondre
  • Bravo!

    Bravo pour ce blog magnifiquement écrit... (petit faible pour le Jim Morrison en maillot de bain).

    http://ulrichetsonmonde.canalblog.com

    Posté par Ulrich., 06 août 2007 à 22:35 | | Répondre
  • Stations of the Cross

    Pour qui est amateur de standup, David Cross est loin d'être un inconnu. Et comme c'est un homme de goût, il est notamment pote avec Yo La Tengo (apparition dans le clip de "Sugarcube", 1re partie de certains shows de Hannukka). Et il est vrai qu'il est particulièrement éclatant dans "Arrested Development", effectivement la meilleure sitcom US de ces dernières années. Je recommande, dans la 3e et ultime saison, le moment où il dit qu'il est anal-rapist (analyst/therapist) – je ne sais pas comment ils se sont dépatouillés avec ça dans les sous-titres. Sinon, c'est toujours un plaisir de lire ce blog, et la suite de La Grande Vadrouille est attendue la langue pendante...

    Posté par Comte Xanax, 08 août 2007 à 15:39 | | Répondre
  • gilmore girls

    Pour rester dans les séries de familles américaines et Yo La Tengo, je te recommande "Gilmore Girls" superbe série dont la deuxième saison n'a jamais su séduire le PAF. L'histoire d'une mère célibataire et sa fille lectrice de Dostoievski dans une petite ville de province américaine, une sorte de village à la Frank Capra où tout le monde se connait, où les portes des maisons et des boites à lettres sont toujours ouvertes, une sorte de rêve communautaire ou l'Amérique comme terre promise. Les dialogues sont plein d'esprit et les personnages très complexes. Ce qui ne gâche rien, un épisode met en scène Yo La tengo (qui sont fréquemment cités par les scénaristes, commes les Shins ou plein d'autres groupes indés très bien) : lorsque le troubadour local (jouant sempiternellement de la guitare au coin du kiosque central, commentant les aléas des habitants comme une sorte de Jonathan Richman désabusé)se fait recruter par le manager de Neil Young de passage en ville, tous les groupes à la recherche d'un contrat discographique débarquent dans la petite bourgade, au cas où l'heureux passage se reproduirait. Parmi les groupes, Yo La Tengo, qui jouent live dans la rue... Qui dit mieux ?

    Posté par archicheap, 10 août 2007 à 19:48 | | Répondre
Nouveau commentaire