14 juillet 2007

En week-end avec Emmanuel

Je ne connais pas beaucoup d'auteurs de bandes dessinées susceptibles de réussir à la fois un récit historique (La guerre d'Alan), un témoignage bouleversant sur l'action d'une association humanitaire (Le photographe), une fable fantastique dans un esprit très XIXème siècle (Le capitaine écarlate), un conte philosophique (Les olives noires), de mener de front deux des meilleures séries pour enfants (Ariol et Sardine de l'espace), d'avoir signé un des albums les plus poétiques de ces dernières années (La fille du professeur)... En... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 21:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]