10 juillet 2007

La rose verte

algreenIl existe des dilemmes auxquels l'homme moderne n'est pas préparé. Prenez Stéphane. Stéphane aime sa femme et Stéphane aime Al Green. Alors Stéphane invite sa femme au concert d'Al Green. Jusque là, tout est simple. Quelques minutes avant le début du concert, alors que le couple est déjà dans l'enceinte du Grand Rex, Stéphane se voit proposer une place au premier rang. L'occasion unique de voir le Révérend de près, de très très près : de plus près qu'il ne pourra sans doute jamais l'observer. Mais une seule place, pas deux. Et il ne peut décemment abandonner sa dulcinée au milieu de l'orchestre pour aller se prosterner seul devant l'autel. Même s'il n'a montré aucun signe extérieur de faiblesse, je l'ai quand même vu hésiter. Il est venu jusque devant vérifier si le hasard, qui l'avait déjà désigné parmi la multitude des spectateurs, n'avait pas libéré un second fauteuil. Et est retourné s'asseoir au fond de la salle écouter la fidélité, celle que l'auteur de "Let's Stay Together" célèbre dans la plupart de ses chansons.

En me retournant entre deux morceaux, j'ai vu qu'une des roses qu'Al Green avait lancé dans le public était tombée sur le dos de mon siège. Je l'ai prise et je suis allée l'offrir à la femme de Stéphane à la fin du concert. J'avais vraiment le sentiment que le bras du révérend n'avait pas été assez long pour la lui donner. J'y ai remédié : après le show qu'il nous a offert, je lui devais bien ça.

PS : j'ai piqué l'illustration sur le site de Brüno, dessinateur entre autres de Biotope chez Poisson Pilote.

Posté par philippe dumez à 21:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur La rose verte

    Ah! J'aurais vendu père et mère pour y être ...

    Posté par garrincha, 10 juillet 2007 à 23:00 | | Répondre
  • Un morceau de vie mémorable...sans conteste une des plus belles soirées que je ne saurai oublier...
    Un rêve devenu réalité, qu'on se le dise, je peux mourir tranquil...

    Posté par Norm, 11 juillet 2007 à 13:26 | | Répondre
  • Révérence

    Super lien ! Son site est vraiment réussi. Une autre série vraiment cool de Brüno : Inner City Blues (3 tomes chez Vents d'Ouest). Enormément de références blaxploitation, soul et jazz…

    Posté par Tuco, 13 juillet 2007 à 13:29 | | Répondre
Nouveau commentaire