08 juin 2007

Paul au sommet

Tous les ans, j’achète le nouveau Paul comme j’achète le nouveau Monsieur Jean. Paul, c'est un peu le cousin québécois de l'auteur de "La Table d'ébène" : il travaille dans la publicité comme graphiste, vit à Montréal, apprécie la bonne chair et J.D. Salinger. Le style graphique de Michel Rabagliati n’est pas si éloigné de celui de Dupuy & Berberian : mais autant Jean au vu son trait et sa mise en page se libérer au fil des albums, autant Paul est resté fidèle à un mode narratif plus classique, mais dans lequel son... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 21:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 juin 2007

Le magasin de Joey

Il y a peu de chances, à moins que vous ne soyez un habitué de Ground Zero, que vous soyez familier avec les affiches de Joey. Et pour cause : il les réalise pour son plaisir et les imprime en sérigraphie à un très petit nombre d'exemplaires. Joey s'inscrit dans une tradition qui, si elle connait toujours beaucoup d'écho aux Etats-Unis, n'a jamais pris en France : celle d'affichiste de concert. Les siennes se veulent un hommage à une scène de franc-tireurs (je vous épargne les raccourcis comme « néo-hippie » ou « anti-folk ») auquel... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 21:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 juin 2007

Pleins de vin

Chaque fois que Damien vient déjeuner, j'en profite pour lui rendre les films qu'il m'a prêtés et que parfois je n'ai pas pris le temps de regarder. Voire que j'ai totalement oubliés. Comme Sideways, dont je retrouve la cassette comme si c'était la première fois que je la voyais. Elle comporte juste un post-it faisant mention du réalisateur (Alexander Payne), de la date de sortie (2005) et de la durée (124 min) et je n'ai pas la moindre idée que ça peut être. Je demande à Damien si je peux la garder encore un peu et je la pose sur le... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 21:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2007

Le second plus gros bûcheur du show-business

Vous n’avez pas l’idée de comment je me complique la vie parfois. Je reste planté une heure avec Mood Swings (‘90-’85 & More) de Ben Vaughn entre les pattes, tout ça parce que je l’ai déjà (je l’ai téléchargé sur un blog) mais en fait pas vraiment (je n’ai pas la pochette, le livret et le droit de la ramener vu que je ne l’ai pas payé). J’ai la possibilité de l’acheter d’occasion, ce qui est à la fois une aubaine (les CD de Ben Vaughn ne courent pas les bacs), une bonne affaire et un acte totalement inutile (puisque... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 23:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
04 juin 2007

Veille et perspective

J'ai la surprise de trouver dans ma boîte aux lettres un livre au sujet d'un salarié qui a la surprise de trouver dans sa boîte aux lettres un courrier l'informant de sa mutation au département Veille et prospective. J'ai d'abord cru que cette mise en abîme n'était pas le fruit du hasard mais plutôt une nouvelle forme de marketing particulièrement bien adaptée à l'ouvrage. Mais je me suis ravisé quand, après avoir remercié l'auteur, j'ai appris qu'il s'agissait en fait d'un fascicule tiré à 50 exemplaires dont la diffusion ne... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 21:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 juin 2007

La royale attitude

La photo de la candidate pour une France unie et solidaire aux élections de la 5ème circonscription a été tellement retouchée sur Photoshop que même Shrek, à côté, il fait plus naturel. Peut-être que dimanche prochain je voterai pour Shrek alors.
Posté par philippe dumez à 17:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 juin 2007

Le librairie de la voisine

La première fois que j’ai mis les pieds chez Philippe Le Libraire, j’ai eu l’impression de rentrer chez moi par une porte jusqu’alors inconnue. Un chez moi idéal où les livres que j’ai envie d’acheter ainsi que ceux que je ne connais pas encore mais qui me sont destinés figureraient déjà sur les étagères. C’est un lieu convivial (il possède un canapé qui fait la jalousie de ses voisines) et étrangement familier qui reflète autant l’ouverture d’esprit de son propriétaire que son érudition. Et son indépendance vis-à-vis de l’actualité :... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 10:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]