28 juin 2007

Pitché avoué est à moitié pardonné

pitchC'est au plus profond de la nuit que j'ai découvert, médusé, la dernière tendance qui fait fureur chez les disc-jockeys. S'il arrive que, pour améliorer la dynamique d'un tube (voire lui en donner tout court), certaines radios accélèrent légèrement son tempo à l'antenne, le nombre de réussites de cette méthode - connue sous le nom de pitching - se compte sur les doigts de la main d'un grenadier ayant oublié de lâcher son engin à temps : mis à part le ravalement offert par Fat Boy Slim au "Brimful of Asha" de Cornershop, je n'ai pas d'autres exemples qui me viennent spontanément en tête. Ce qui n'est absolument pas à même de décourager l'un des ambianceurs qui sévit sous le pont Alexandre III. Visiblement content de sa trouvaille, il pitche tout sans scrupule : Madonna, Gang Of Four, Nena, Prince... Un vrai hachoir Seb.

Dans la salle, un habitué m'explique qu'il n'était pas DJ à la base (tiens donc ?), mais qu'il a commencé à passer des disques au Baron, et que maintenant il joue (avec nos nerds ?) dans divers clubs de la capitale. Je suis étonné qu'il ne se soit jamais fait pitché dehors : mais je dois certainement être très hermétique à sa tentative post-moderne de traiter les grands succès de ces 30 dernières années par l'absurde en les mettant tous sur un même pied d'égalité.

Tout en noyant mon désespoir dans un Coca Light à 6 euros, j'imagine le futur. L'industrie du disque se relève enfin : tout ressort pitché. Les plus grands hits des Rolling Stones par DJ Moufle, Les quatres saisons par DJ Bras Cassé, Village People Megapitch 2008...  Je finis mon verre et je rentre. J'attrape un taxi sur les Champs -Elysées et je lui demande de se dépitcher, tout en veillant à ce que son compteur ne tourne pas deux fois plus vite.

Posté par philippe dumez à 21:35 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


Commentaires sur Pitché avoué est à moitié pardonné

    Le film aussi

    Et sais-tu que les films qu'on voit à la télé sont accélérés aussi ?! Et pas que le générique de fin (honteusement accéléré), c'est aussi le cas de tout le film qui est diffusé à la vitesse de la vidéo (25 images par sec au lieu de 24). En fait le film perd 4% de sa durée en passant à la télé. Et autrefois, ça avait aussi pour effet de rendre le son un peu plus aigu, mais ça je pense qu'ils y ont remédié.

    Posté par Jean-no, 29 juin 2007 à 02:20 | | Répondre
  • Hound Toutou

    Oui, parfois c’est le générique de fin qui est encore plus accéléré. Quand il n’y a que tu texte qui défile ça passe encore mais quand il reste des images (un groupe de rock qui joue par exemple, j’ai déjà vu ça) ça devient franchement comique !
    Quoi qu’il en soit, Monsieur Dumez, c’est vraiment un plaisir de pouvoir relire ta prose au quotidien*. Je me suis même hasardé à acheter le hors série spécial Elvis (Je m’étais pourtant juré de ne plus racheter de Hors série de Télérama après un très mauvais souvenir d’un numéro particulièrement soporifique sur les 50 ans du rock’n’roll et d’un autre « spécial Année du Cinéma » qui en fait ne compilait que des critiques déjà parues) et il se trouve que ce numéro là est vraiment bien foutu, en dehors du fait que rien que ces 2 pages consacrées à l’éventuelle destinée nipone du King en valait l’achat.
    En espérant que l’on puisse bientôt lire, où que ce soit, la suite…
    Voilà je range ma brosse à reluire.

    Tuco alias Toutou alias qui tu sais…

    * Rien que le titre du blog, je suis super jaloux…

    Posté par Tuco, 29 juin 2007 à 08:35 | | Répondre
  • du coca light ?

    Y avait plus de perrier ?

    Posté par toniduran, 29 juin 2007 à 08:55 | | Répondre
  • Ce fut une soirée d'où tu es rentré fort dépitché donc...
    Je n'ai pas pu résister, vraiment désolé

    Posté par sebastien, 29 juin 2007 à 09:56 | | Répondre
  • j'accelere

    moi, c'est le train qui pitch quand je vais a Paris en depart de Strasbourg, le prix aussi a pitché..;sinon y'a des disques que t'as beau pitcher , ca changera pas: Fuxa, Galaxie500 etc...

    Posté par mat, 29 juin 2007 à 12:54 | | Répondre
  • quelle connerie le pitch. je ne pitche jamais quand je mixe, je respecte trop les morceaux pour ça.

    Posté par JC DERRIEN, 29 juin 2007 à 17:34 | | Répondre
Nouveau commentaire