27 juin 2007

Poing levé

"Ce coma, c’est un peu comme si c’était mon meilleur ami qui y était, comme si chaque jour j’allais à l’hôpital pour essayer de le réveiller, en lui passant des vieux disques, en lui rappelant une vieille histoire, en cherchant une bonne raison de sortir du noir que je ne trouve pas. Sauf que ce n’est pas mon ami qui est dans ce coma, c’est moi. Je ne suis pas à l’hôpital mais bien chez moi. Je me repasse toujours les mêmes vieux disques, me rappelle la même vieille histoire". C'est une voix qui, depuis qu'elle est venue... [Lire la suite]
Posté par philippe dumez à 11:23 - - Commentaires [5] - Permalien [#]