04 juin 2007

Veille et perspective

vincentJ'ai la surprise de trouver dans ma boîte aux lettres un livre au sujet d'un salarié qui a la surprise de trouver dans sa boîte aux lettres un courrier l'informant de sa mutation au département Veille et prospective. J'ai d'abord cru que cette mise en abîme n'était pas le fruit du hasard mais plutôt une nouvelle forme de marketing particulièrement bien adaptée à l'ouvrage. Mais je me suis ravisé quand, après avoir remercié l'auteur, j'ai appris qu'il s'agissait en fait d'un fascicule tiré à 50 exemplaires dont la diffusion ne dépassait pas le cercle amical. A moins que je sois manipulé sans m'en rendre compte : il fait croire à un cercle de prescripteurs qu'ils sont privilégiés afin que ceux-ci s'approprient sa découverte et provoquent un effet boule de neige. Je crois que la lecture de Veille et prospective m'a rendu parano.

Il faut dire qu'il y a de quoi : cette mutation, qui prend effet du jour au lendemain, est accompagnée par la pose de scellés sur le bureau de l'intéressé. « Elle vise juste à vous assurer que vous retrouverez vos affaires dans l'état où elles sont aujourd'hui lorsque, à l'issue de votre mission chez Veille et Prospective, vous réintégrerez le poste que vous occupiez jusqu'à maintenant ». Mais comment se fait-il que personne, à commencer par le service du personnel, ne soit au courant de cette promotion ? S'agit-il d'ailleurs vraiment d'une promotion ? Et quelle est la mission exacte de Veille et prospective ?

Vincent m'avait bien caché qu'il était en train d'écrire une fiction. Sa première. Qui peut se lire à la fois comme l'épisode pilote d'une série produite par Charlie Kaufman ou comme une nouvelle qui fustige le monde de l'entreprise en se réappropriant ses codes à la manière de Jean-Charles Massera. Sa brévité m'a laissée sur ma faim : sans doute parce que l'auteur a su me mettre en appétit. Un talent qui, s'il a l'intention de persévérer, devrait lui assurer un lectorat bien moins confidentiel.

Veille et prospective n'est pas disponible dans le commerce mais vous pouvez supplier Vincent de vous réserver un des derniers exemplaires  en lui écrivant ici.

Posté par philippe dumez à 21:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Veille et perspective

    Enfin des nouvelles du fameux auteur du non moins fameux fanzine 'Bon appétit Messieurs !'

    Et toi quand t'y mets-tu ?

    Posté par sebastien, 05 juin 2007 à 21:15 | | Répondre
Nouveau commentaire